VIDÉO - Premier ministre, ministres, secrétaires d'Etat... combien gagnent-ils ?

VIDÉO - Premier ministre, ministres, secrétaires d'Etat... combien gagnent-ils ?

DÉCRYPTAGE - Combien les membres du gouvernement gagnent-ils ? Et pendant quelle durée ? LCI fait le point sur les rémunérations perçues par nos dirigeants.

11 658 euros : tel est le salaire mensuel net que va désormais percevoir le nouveau Premier ministre, Jean Castex. Un niveau de rémunération établi, comme celle des autres membres du gouvernement, par les décrets du 17 mai et du 23 août 2012. A titre de comparaison, ce revenu est inférieur à celui que Jean Castex percevait avant son entrée au gouvernement. De fait, en cumulant les fonctions de maire de Prade, de conseiller départemental et de délégué interministériel, il touchait environ 200.000 euros nets par an contre environ 140.000 euros à présent.

Toute l'info sur

Le gouvernement Castex

Qui est Jean Castex, le successeur d'Edouard Philippe ?

Des avantages supplémentaires...

Pour les autres ministres et ministres délégués, les émoluments s'élèvent à 7654 euros mensuels nets. De leur côté, les secrétaires d'Etat bénéficient d'un revenu de 7271 euros par mois. Ces revenus sont définis strictement et ne dépendent d'aucun critère de notoriété, de la taille du portefeuille ministériel ou de l'ancienneté gouvernementale. 

Lire aussi

Reste qu'en plus de leur salaire, tous les membres du gouvernement perçoivent des avantages. En matière de voyages, ils bénéficient d'une gratuité du train en première classe, d'un quota annuel de vols et d'une voiture avec chauffeur. Un logement de fonction leur est également alloué dans la limite d'une surface de 80 m² maximum (sauf en cas d'enfants à charge). Enfin, un dispositif de protection rapprochée assure leur sécurité.

... qui prennent fin dès leur départ

Lorsqu'une personne sort du gouvernement, ses avantages prennent fin avec effet immédiat. Seule exception : la rémunération, qui peut être conservée pendant une durée de trois mois. Concernant la réinsertion sur le marché du travail, une contrainte de taille existe : pendant les trois années qui suivent, la Haute Autorité pour la Transparence doit en effet donner son accord préalable à la reprise d'un emploi dans le secteur privé. 

Retrouvez ici les dernières informations sur le gouvernement Castex.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : d'ex-chefs d'États et prix Nobel appellent à lever les brevets des vaccins

AstraZeneca : "Un crève-cœur" pour ces médecins contraints de jeter des doses inutilisées

Quels sont les scénarios pour rouvrir les terrasses et les lieux culturels le 15 mai ?

Affaire Mia : pourquoi l'alerte enlèvement a-t-elle été levée aussi rapidement ?

"60 à 70% des victimes" britanniques de la troisième vague étaient-elles vraiment "vaccinées" ?

Lire et commenter