VIDÉO - Sarkozy, Juppé, Copé, FIllon... Roger Karoutchi face aux Indés Radios-metronews-LCI

VIDÉO - Sarkozy, Juppé, Copé, FIllon... Roger Karoutchi face aux Indés Radios-metronews-LCI

UMP - Retour de Nicolas Sarkozy... ou pas ? La bataille pour la présidence de l'UMP est lancée. En ligne de mire : la primaire de 2016 et la présidentielle de 2017. L'occasion de faire un point avec le sénateur des Hauts-de-Seine "sarkopéiste" Roger Karoutchi, qui était l'invité des Indés Radios-metronews-LCI.

Le retour de Nicolas Sarkozy semble se préciser, avez-vous des informations à ce sujet ?
Il n' y aura pas de surprises. Assez mûrie, la décision est prise dans sa tête. Et l'annonce interviendra probablement autour du 20 septembre.

Que répondez-vous à ceux, comme Henri Gaino, qui considèrent qu'un ancien chef de l'Etat n'a pas vocation à prendre la tête d'un parti politique ?
C'est une conception extrêmement rigoriste de la vision gaullienne que je pourrais partager si la situation n'était pas celle que l'on connaît. Sincèrement, le mandat de Jean-François Copé serait allé jusqu'en 2015, je n'aurais jamais imaginé, souhaité, pensé que Nicolas Sarkozy puisse être candidat à la présidence de l'UMP. Selon un récent sondage , moins de 3 Français sur 10 souhaitent son retour.

"Il faut un Sarkozy plus haut"

Que doit-il changer pour les séduire ?
Il faut qu'il incarne un potentiel chef d'Etat qui rentre vraiment dans les habits de la République, avec plus de proximité, plus d'esprit de rassemblement et d'apaisement. Même si c'est son caractère d'être clivant, il a autour de lui des gens qui ne le sont pas et qui ne souhaitent pas l'être. Il gagnerait beaucoup à être rassembleur. Il faut un Sarkozy plus haut.

Le poids des affaires peut-il être un handicap pour Nicolas Sarkozy ?
Sincèrement, je n'en sais rien. Il n'y a ceux qui disent qu'il faut qu'il n'y ait plus d'affaires pour son retour. Vu le rythme de la justice française, il y en a pour 10 ans. Ç n'a pas de sens de dire ça. Y a-t-il aujourd'hui un vrai frein au retour ? Pour le moment, non. Et je n'y crois guère pour la suite. Certains à l'UMP se disent bien que si il se passe quelque chose, cela ouvre des espaces.

Vous militez pour le renouveau à l'UMP, faut-il en changer le nom ?
Oui. Parce que la vie politique s'accélère. Soit on élargit la base en lançant grande campagne d'adhésion, soit on change les statuts, l'organisation, la manière d'être, peut-être le projet global, la charte des valeurs. Et à partir de là on essaie de faire en sorte de faire venir dans cette nouvelle famille des gens qui ne s'intéressaient pas l'UMP.

Il y a deux ans, vous vous disiez "sarkopéiste", est-ce toujours le cas ?
Moi je suis gaulliste. C'est le seul qualificatif permanent. J'ai été séguiniste, j'avais été chiraquien… Les choses évoluent dans les familles politiques. Le seul fondement idéologique que je me reconnaisse est d'être gaulliste et séguiniste.

Si Nicolas Sarkozy est élu à la tête de l'UMP, pensez-vous que le jeu restera ouvert pour l’élection présidentielle de 2017 ?
Je pense que ça restera ouvert. Ce qui est difficile, et je l'ai dit aux intéressés, c'est d'imaginer avoir deux candidats face à Nicolas Sarkozy. En tous cas, deux candidats susceptibles de gagner. Avoir Fillon et Juppé en face réduit la potentialité par rapport à Nicolas Sarkozy. Mais 2016, c'est terriblement loin.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Euro : Emmanuel Macron et Angela Merkel mettent en garde contre le variant Delta

EN DIRECT - Affaire Jubillar : l'avocat de Cédric Jubillar met en garde contre "une erreur judiciaire"

La machine à laver, le véhicule mal garé, le podomètre : ces éléments qui ont fait basculer l'affaire Jubillar

VIDÉO - "Ça va la claque que tu t'es prise ?" : Emmanuel Macron interpellé par un écolier

Sommet États-Unis/Russie : le cadeau "Made in USA" de Joe Biden à Vladimir Poutine

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.