VIDEO - Sarkozy : "Mon Dieu, j'ai prononcé le mot présidentielle"

VIDEO - Sarkozy : "Mon Dieu, j'ai prononcé le mot présidentielle"

COME BACK - L'ancien président de la République est venu jeudi en Charente-Maritime distiller de petits cailloux supplémentaires sur le chemin de son retour, parlant de la famille, des usines et de la Nation... et disant son peu de goût pour les "vacances".

Le suspens continue. Nicolas Sarkozy est venu jeudi à Châtelaillon-Plage (Charente-Maritime) pour décorer de la Légion d'honneur le maire de la ville et ancien parlementaire UMP Jean-Louis Léonard. Mais surtout, l'ex-président de la République s'est rappelé aux bons souvenirs de ses électeurs en évoquant - une nouvelle fois - son retour politique.

"Là où la mer est repassée, elle revient.."

"Parfois les vacances me paraissaient longues, par la suite, ça ne s'est guère amélioré", a-t-il dit en souriant. Tout en allusions et en non-dits, il a fait rire une assistance déjà acquise en évoquant en filigrane son désir de retour sur la scène politique pour la présidentielle de 2017."Je n'ai jamais eu de goût pour la contemplation. Je suis capable de faire un effort, de m'adapter... pour un temps." "Là où la mer est repassée, elle revient..", a-t-il lancé en riant, face à l'océan.

Devant plusieurs centaines de sympathisants, l a plaisanté: "Si j'avais su mon cher Jean-Louis que tu es si connu, que la perspective de ta décoration allait mobiliser tant de monde...". Revenant ensuite sur la dernière campagne présidentielle, Nicolas Sarkozy a assuré que, de toute évidence, "le résultat ne fut pas celui que nous avions escompté. Mais quand on se retourne (...), qu'on se regarde, on peut dire : "Nous, nous n'avons jamais menti". La suite au prochain numéro. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : "Le temps joue contre nous", prévient le chef des pompiers du Var

SONDAGE EXCLUSIF : Forte percée de Valérie Pécresse, Emmanuel Macron toujours en tête

EN DIRECT - Covid-19 : près de 60.000 nouveaux cas en 24 heures, record de la 5e vague

Télétravail : Élisabeth Borne annonce un objectif de "5000 contrôles par mois" dans les entreprises

VIDÉO - Fermeture des discothèques : le monde de la nuit entre colère et incompréhension

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.