VIDÉO - Selfies, verre de l'amitié et pas de danse : dernier bain de foule avant la reprise pour le couple Macron

VIDÉO - Selfies, verre de l'amitié et pas de danse : dernier bain de foule avant la reprise pour le couple Macron
Politique

RENCONTRES - Emmanuel Macron et son épouse Brigitte ont enchaîné poignées de mains et photos, vendredi, à Bormes-les-Mimosas, après avoir assisté à une cérémonie de commémoration du 74e anniversaire de la libération de la ville varoise. Une première sortie officielle en quinze jours de vacances qui a attiré les foules.

"Prends la photo, prends la photo !", glisse un vacancier à son voisin, soucieux de ne pas repartir avec le précieux sésame : un cliché aux côtés du chef de l'Etat. Il fallait être patient et surtout prêt à dégainer son smartphone pour espérer immortaliser l'instant. Emmanuel Macron s'est prêté sans rechigner aux nombreux selfies que lui demandaient les Français venus tenter de l'apercevoir vendredi 17 août à Bormes-les-Mimosas. Le rendez-vous avait été annoncé  par l'Elysée, une première depuis l'arrivée du président au Fort de Brégançon il y a quinze jours - le bain de foule précédent n'ayant eu aucun caractère officiel.

Voir aussi

Ne croyez pas une seconde que je compte le ralentir ou le dévier- Emmanuel Macron sur le rythme de son quinquennat

Le teint hâlé et la mine reposée, Emmanuel Macron a fait tomber veste et cravate après avoir assisté à la cérémonie commémorant le 74e anniversaire de la libération de la ville, lors de laquelle il a prononcé un discours de huit minutes. C'est beaucoup plus détendu qu'il a entamé un bain de foule marqué par de nombreuses poignées de main, des félicitations pour la Coupe du monde de la part d'un petit garçon et par une danse improvisée de la Première dame Brigitte Macron.

En vidéo

A Brégançon, l'échange entre entre Brigitte Macron et un vacancier déçu de ne pas voir "Emmanuel"

Lire aussi

Le président n'a pas échappé aux questions des journalistes, dont celles des envoyés spéciaux de LCI, qui l'ont questionné sur l'affaire Benalla. "C'est dans mon tempérament vous savez, reposé et heureux d'être parmi vous", répond-il quand on lui demande s'il est serein et si les affaires sont terminées. A-t-il pris du recul ? "Pour ma part, je n'en ai jamais perdu", assure-t-il tout en enchaînant les photos la nuit tombée. 

En vidéo

Macron sur la rentrée : "Ne croyez pas une seconde que je compte ralentir le rythme"

Quant au rythme de son quinquennat, Emmanuel Macron prévient : "ne croyez pas une seconde que je compte le ralentir ou le dévier". Il quittera sa résidence d'été au plus tard au début de la semaine, pour un premier conseil des ministres prévu le 22 août.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent