VIDÉO - "Shopping des migrants" : la ministre des Affaires européennes déclenche un tollé

Politique
DirectLCI
POLÉMIQUE - La ministre des Affaires européennes, Nathalie Loiseau, a déclenché un vrai tollé ce mercredi au Sénat. Elle a évoqué un "shopping des migrants" en dénonçant leurs exigences avant d’entrer sur le territoire européen.

Léger moment de tension au Sénat ce mercredi. En plein débat sur l’immigration européenne, intitulé pour l’occasion "L’Union européenne face aux défis de la sécurité, des migrations et des frontières", les esprits se sont échauffés après quelques paroles "déplacées" de la ministre des Affaires européennes, Nathalie Loiseau. Comme le précise Libération, l’indignation est surtout venue des rangs de la gauche. Nathalie Loiseau évoquait en effet la situation des réfugiés en Europe, lorsqu’elle fut interpellée par la sénatrice écologiste Esther Benbassa. Celle-ci l’a questionnée sur la procédure dite de Dublin, une procédure qui impose aux demandeurs d’asile d’effectuer leur demande dans le pays par lequel ils arrivent en Union européenne.

On peut faire du shopping de l’asile et trouver qu’on est mieux en Suède qu’en Italie.Nathalie Loiseau

Indignation

Si la ministre a reconnu à demi-mot que la procédure était inopérante, elle s’est agacée du comportement des migrants. "Lorsque l’on arrive du Sud-Soudan, on peut faire du shopping de l’asile et trouver qu’on est mieux en Suède qu’en Italie mais enfin tout de même...", laissant entendre ainsi qu’ils étaient bel et bien responsables.

Et d’ajouter. "Je ne voudrais pas qu’on puisse considérer que l’Italie n’est pas un pays où on peut demander l’asile." Réactions en chaîne à gauche dans le Sénat, en commençant par Esther Benbassa qui s’est indignée de l’utilisation du mot "shopping". Plus tard sur twitter, d’autres lui ont emboîté le pas.

Le futur débat sur le projet de loi asile et immigration risque d’être houleux.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter