VIDÉO - Sur le Vieux-Port de Marseille, Macron et Mélenchon se rencontrent... et c'est l'entente cordiale

DirectLCI
VIRÉE NOCTURNE - En visite à Marseille vendredi 7 septembre, le président Emmanuel Macron y a croisé le député des Bouches-du-Rhône Jean-Luc Mélenchon. Les deux hommes ont discuté avec "plaisir", sans aucune animosité.

Quand Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon se rencontrent sur le Vieux-Port de Marseille, cela donne lieu à une conversation plus cordiale qu'attendue. Juste après un dîner avec la chancelière Angela Merkel, le chef de l'Etat a décidé à l'improviste de sortir pour un bain de foule sur le port de la cité phocéenne. Il y a donc croisé de nombreux Marseillais, mais aussi le député de la circonscription, le leader de La France insoumise Jean-Luc Mélenchon.


"J'ai toujours plaisir à discuter avec Monsieur Mélenchon" a déclaré le président de la République. "On n'a pas toujours les mêmes idées"... "Pas souvent" a coupé l'Insoumis qui, quelques heures plus tôt, tançait les "contre-humanistes" Macron et Merkel. "Il y a des fois où ça arrive. Mais c'est toujours respectueux et intéressant. On a des confrontations politiques mais ce n'est pas mon ennemi" a poursuivi Emmanuel Macron.

Je suis content que vous soyez dans ma circonscription."Jean-Luc Mélenchon

"Je suis content que vous soyez dans ma circonscription" a lâché le député, qui s'est bien gardé de répéter les propos qu'il avait tenu dans l'après-midi, lorsqu'il avait affirmé qu'Emmanuel Macron était "le plus grand xénophobe qu'on ait".  "Ça m'étonnerait" qu'il ait dit ça, a plaisanté le chef de l'Etat. "Vous ne pouvez pas le croire ? Peut-être une légère exagération marseillaise" a abondé Jean-Luc Mélenchon.


Le président de la République a bien tenu à affirmer que Jean-Luc Mélenchon n'était pas son ennemi, en tout cas pas son principal. A contrario du Rassemblement national de Marine Le Pen.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter