Télétravail : Elisabeth Borne fixe un repère de "3 jours par semaine" à partir du 9 juin

Télétravail : Elisabeth Borne fixe un repère de "3 jours par semaine" à partir du 9 juin

POLITIQUE - Invitée de la matinale de LCI, la ministre du Travail, Elisabeth Borne, a confirmé l'allègement du protocole sanitaire dans les entreprises et détaillé le plan de sortie de crise.

"Je vous confirme qu'à partir de mercredi prochain, on va alléger les règles sanitaires qui s'appliquent en entreprise, notamment sur le télétravail." C'est ce qu'a affirmé ce vendredi matin la ministre du Travail, Elisabeth Borne, au micro de Jean-Michel Aphatie. 

Depuis le mois de novembre, pour limiter la propagation du virus, le télétravail était systématique pour toutes les activités qui le permettaient. "Il ne s'agit pas de passer du tout au rien. Il faut rester prudent, mais à partir du 9 juin on redonne des marges de manœuvre aux entreprises", a confié la ministre, donnant comme repère l'exemple de la fonction publique qui passe à trois jours de télétravail par semaine à partir du 9 juin. 

Toute l'info sur

L'interview Politique

Les règles sur la restauration collective vont également évoluer. S'il était jusqu'à présent recommander de manger seul à sa table, à partir du 9 juin, les employés pourront de nouveau être six par table avec une jauge de 50%, comme dans les restaurants. 

Un assouplissement, qui ne doit pas faire oublier les règles sanitaires en vigueur. "Le port du masque reste évidemment obligatoire", a précisé la ministre. 

Aides aux entreprises maintenues à 100% pour les secteurs en difficulté

Pour accompagner la reprise de l'activité, une réflexion va aussi être menée sur le travail du dimanche. Elisabeth Borne a demandé aux préfets d'organiser des concertations dans leurs départements afin de prendre des arrêtés pour des dérogations exceptionnelles au repos du dimanche. C'est notamment le cas à Paris, la Côte d'Or ou encore l'Isère, au total une soixantaine de départements. "Il n'y a pas de règle nationale (...) Il faut que ce soit sur la base du volontariat du salarié", a rappelé la ministre. 

Lire aussi

En ce qui concerne les aides aux entreprises, Elisabeth Borne a annoncé que la "prise en charge à 100% de l'activité partielle pour les secteurs les plus touchés par la crise, comme les hôtels et les restaurants" serait maintenue tout au long du mois de juin. Pour les autres secteurs, une première évolution des taux débute ce mois-ci, "avec un reste à charge de 25% pour les entreprises." 

Tout l'enjeu du gouvernement, selon la ministre, est de "cibler davantage les aides dans la période qui vient (...) il faut être attentif quand on allège ces aides d'urgences à bien accompagner les secteurs, les territoires, les entreprises qui peuvent être plus en difficulté" pour ne pas reproduire la même erreur qu'en 2008. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Explosion du variant Delta malgré une vaccination massive : que nous disent les chiffres au Royaume-Uni ?

Comment la propagation du variant Delta pourrait affecter nos vacances

Alerte météo : trois départements placés en vigilance orange pour des risques de crues

Pourquoi Justin Bieber voulait-il (vraiment) rencontrer Emmanuel Macron ?

Autonomie de 1000 km, charge en 3 min... Découvrez la première berline à hydrogène française

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.