Terrorisme : les obstacles juridiques

Terrorisme : les obstacles juridiques

L'EDITO - Dans la lutte contre le terrorisme, Emmanuel Macron souhaite un texte fort qui stigmatise avec précision le séparatisme et diminue la marge d'appréciation des juges un peu trop laxistes. Cependant, rédiger une loi n'est pas simple et nombreux son

Jean Castex a rendu tout le monde perplexe vendredi dans son discours concernant le conseil de sécurité. Olivier Mazerolle a qualifié les annonces du Premier ministre de "timides" et d'"imprécises". Le gouvernement envisage en effet d'élaborer une loi pour lutter contre le terrorisme mais, il y a quelques obstacles. Le principal reste le fait que l'exécutif agit sous la surveillance de plusieurs cours et tribunaux chargés de vérifier que les lois respectent la Constitution et les traités signés par le pays. On comprend alors que dans ces conditions, il faille réfléchir avant d'agir. S'attaquer à la propagation de la propagande djihadiste dans certains quartiers ne sera donc pas facile.

Ce samedi 24 octobre 2020, Olivier Mazerolle, dans sa chronique "L'édito", nous parle des obstacles rencontrés par le gouvernement dans l'élaboration d'une loi pour lutter contre le terrorisme. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale Week-End du 24/10/2020 présentée par Anne-Chloé Bottet, sur LCI.

Toute l'info sur

La Matinale du week-end

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

CARTE - Confinement : regardez jusqu’où vous pourrez sortir autour de chez vous dès le 28 novembre

"Cessons de dire des bêtises" : taxé de racisme après sa parodie d’Aya Nakamura, Omar Sy se défend

EN DIRECT - Covid-19 : une proposition de loi déposée pour rendre obligatoire l'isolement des malades

Voici les trois étapes de l'assouplissement du confinement jusqu'à janvier

L'ouverture des stations de ski fermées à Noël "impossible" selon le chef de l'Etat

Lire et commenter