VIDÉO - "Un moment de négligence et de pas de chance" : Macron évoque sa contamination par le Covid

Dans une vidéo, Emmanuel Macron se veut rassurant. Le président l'a posté sur les réseaux sociaux en fin d'après-midi, et il revient notamment sur les circonstances de sa contamination.

BULLETIN DE SANTÉ - Depuis le pavillon de La Lanterne, où il s'est mis à l'isolement depuis son test positif, Emmanuel Macron s'est exprimé vendredi pour la première fois sur sa contamination par le coronavirus. Le chef de l'État promet de rendre compte de l'évolution des symptômes tous les jours.

Testé positif au Covid-19, jeudi 17 décembre, Emmanuel Macron s'astreint à donner de ses nouvelles, comme l'avaient promis les services de l'Élysée. Depuis la résidence de La Lanterne, où il s'est mis à l'isolement - accompagné de son médecin et d'une équipe restreinte -, le Président a fait un premier point sur son état de santé, dans un message vidéo diffusé sur son compte Twitter. Après avoir remercié celles et ceux qui lui avaient souhaité un prompt rétablissement, il a assuré : "Je vais bien, j'ai les mêmes symptômes qu'hier, c'est-à-dire de la fièvre, de la fatigue, une toux sèche, des maux de tête, comme des centaines de milliers d'entre vous qui ont eu à vivre ce virus et qui le vivent aujourd'hui".

Toute l'info sur

Emmanuel Macron positif au Covid-19

Si je n'avais pas respecté les gestes barrières, je l'aurais transmis à beaucoup plus de monde- Emmanuel Macron

Confiant sur l'évolution de son état, le chef de l'État a promis de rendre compte "chaque jour de l'évolution de la maladie". Vu son âge et son état de santé, "il n'y a pas de raison que cela évolue mal", mais il n'en a pas moins promis d'en rendre compte "de manière totalement transparente". En attendant, il indique continuer à suivre "les affaires courantes", "un peu au ralenti", continuant de s'occuper des "dossiers prioritaires" que sont "l'épidémie et le Brexit".

Lire aussi

Sans rentrer dans les détails, Emmanuel Macron est également revenu sur les circonstances de sa contamination : "Vraiment, ce virus peut toucher tout le monde, parce que je suis très protégé, je fais très attention, je respecte les distances, je mets le masque, je mets du gel hydroalcoolique de manière régulière, mais j'ai attrapé ce virus". Il a ainsi concédé "sans doute un moment de négligence, un moment de pas de chance, aussi". 

S'il ne s'épanche pas sur son agenda, ni sur ce dîner polémique du mercredi 16 décembre, où étaient conviés neuf ténors de la majorité, le Président veut croire que, s'il n'avait pas "respecté les gestes barrières", il aurait attrapé le virus "beaucoup plus vite" et l'aurait "transmis durant les heures précédentes à beaucoup plus de monde". 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Masques chirurgicaux : pourquoi il ne faut pas s'en débarrasser

Relations Russie-Otan très tendues : que se passe-t-il entre Moscou et l'Alliance atlantique ?

Covid-19 : hospitalisations, taux d'incidence... faut-il s'inquiéter du léger rebond des indicateurs ?

SONDAGE EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : Le Pen, Zemmour et Bertrand dans un mouchoir de poche

"Squid Game" : faut-il vraiment craindre un phénomène d'imitation dans les cours d'école ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.