Agnès Pannier-Runacher défend le "bénéfice considérable" d'avoir accès au vaccin AstraZeneca

Agnès Pannier-Runacher défend le "bénéfice considérable" d'avoir accès au vaccin AstraZeneca

INTERVIEW - Invitée ce mardi sur LCI, Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d'Etat en charge de l'Industrie, a défendu le vaccin AstraZeneca. Non sans reconnaitre des erreurs de la part du laboratoire.

"Le virus tue. Quel est le choix que nous faisons ?" Invitée ce mardi sur LCI, Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d'Etat en charge de l'Industrie, a défendu la stratégie sanitaire de la France et le recours au vaccin AstraZeneca.

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

Des achats sont-ils effectués pour rien, quand on voit la réticence de certains à se faire vacciner, notamment dans le Nord de la France ? "AstraZeneca a fait l'objet de contrôles très stricts. L'Agence du médicament européenne est l'une des plus strictes. (...) Le bénéfice de ce vaccin n'est plus à démontrer. À titre personnel, mon père, ma mère, ma fille qui est soignante ont été vaccinés avec l'AstraZeneca."

"AstraZeneca a failli à ses engagements contractuels"

"C'est un bénéfice considérable d'avoir accès à ce vaccin", a ajouté la secrétaire d'Etat. Et de préciser : "Le virus tue. Quel est le choix que nous faisons ? La vaccination permet de sortir de cette année de contraintes sanitaires."

Pour autant, le laboratoire n'est pas à l'abri des critiques. La secrétaire d'Etat rappelle que "l'entreprise a failli à ses engagements contractuels, ils ont livré à la fin du premier trimestre seulement 25% de leur contrat." Pourquoi ? "Il y a un ensemble d'éléments : des soucis industriels sur quelques sites, mais cela n'explique pas ces manquements. (...) Produire un vaccin, cela prend du temps. (...)". Existe-t-il de la mauvaise foi chez AstraZeneca ? "Une usine a produit pour le Royaume-Uni dans des proportions qui auraient pu soulager l'Union européenne", a reconnu Agnès Pannier-Runacher.

Lire aussi

La secrétaire d'Etat l'assure : la sortie du tunnel est proche. "Nous avons trois millions de doses qui ont été livrées la semaine dernière, et nous sommes sur une montée en puissance. Toutes les chaînes de production qui se mettent en place vont donner de l'aisance".

La politique vous intéresse ? Découvrez la version podcast de l'Interview Politique de Jean-Michel Aphatie

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée :

Sur APPLE PODCACST

Sur DEEZER 

Sur SPOTIFY 

Chaque matin Jean-Michel Aphatie reçoit des invités politiques de premiers plans pour les interroger sur des questions d’actualité.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Alerte enlèvement : une fillette de 8 ans enlevée par trois hommes dans les Vosges

REVIVEZ - PSG-Bayern Munich (0-1) : malgré la défaite, Paris verra à nouveau les demies

EN DIRECT - États-Unis : Pfizer dit pouvoir livrer 10% de doses de vaccins de plus que prévu d'ici fin mai

Pfizer, Moderna… Et si vous ne pouviez bientôt plus choisir votre vaccin contre le Covid-19 ?

Lire et commenter