Vote par correspondance : pourquoi ça coince ?

Vote par correspondance : pourquoi ça coince ?

LA POLITIQUE - Le vote par correspondance revient sur la table. Le ministre de l'Intérieur s'est d'ailleurs exprimé à ce sujet, expliquant sa position.

A l'occasion du report des élections régionales et départementales pour le mois de juin 2021, la question du vote par correspondance revient. Le sujet sera abordé ce soir, place Beauveau, au ministère de l'Intérieur. En effet, Gérald Darmanin a convié à dîner des élus du MoDem. Au départ, cette rencontre devait concerner une proposition de loi sur la sécurité. Ils vont sûrement commenter le post du ministre dans la soirée dans les réseaux sociaux : "Je suis persuadé que ce n'est pas une proposition souhaitable pour notre démocratie". D'ailleurs, il a déjà justifié sa position mardi dans l'Assemblée. Parmi les partis politiques, qui sont pour et qui sont contre ?

Ce lundi 16 novembre 2020, Julien Arnaud, dans sa chronique "La politique", s'est intéressé à la position du ministre de l'Intérieur concernant le vote par correspondance. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 16/11/2020 présentée par Pascale de La Tour du Pin sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Pascale de La Tour du Pin vous présente la Matinale entourée de ses chroniqueurs.

Toute l'info sur

La Matinale

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Jean Moulin était un scientifique" : les perles du test de culture G des candidates à Miss France

Non, l'application TousAntiCovid ne sera pas indispensable pour entrer dans un supermarché

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 11.000 contaminations ces dernières 24 heures, la baisse se poursuit

Un troisième mystérieux monolithe de métal découvert, en Californie cette fois

Miss France 2021 : passez le test de culture générale des candidates

Lire et commenter