VIDÉOS - Hollande, Dupont-Aignan, Hidalgo, Philippot... Les Gilets jaunes s'invitent dans les voeux des politiques pour 2019

VIDÉOS - Hollande, Dupont-Aignan, Hidalgo, Philippot... Les Gilets jaunes s'invitent dans les voeux des politiques pour 2019
Politique
DirectLCI
VŒUX - De nombreuses personnalités politiques ont tenu à adresser, sur les réseaux sociaux, leurs vœux aux Français pour l'année 2019. Ainsi, l'ancien président François Hollande ou encore la maire de Paris Anne Hidalgo se sont exprimés, tout comme Christian Estrosi ou encore Nicolas Dupont-Aignan. En filigrane, la crise des Gilets jaunes.

Ministres, anciens président de la République, maire, députés... les élus et personnalités politiques n'ont pas dérogé à la tradition des voeux pour la nouvelle année avec, souvent, en filigrane, des références directes ou allusives à la crise des Gilets jaunes. 


Dans un tweet, renvoyant vers un post Facebook plus long, ce dernier souhaite aux Français une année 2019 placée sous le signe de "l'apaisement", "l'unité", "le dialogue". "Plus que jamais notre démocratie doit montrer qu’elle est capable de répondre aux exigences des citoyens. Elle n’est pas le problème mais la solution, à condition que la confiance soit donnée à nos territoires et à leurs élus", a ainsi écrit François Hollande.

La maire de Paris Anne Hidalgo y est également allée de son message sur Twitter, tout comme le député de l'Essonne Nicolas Dupont-Aignan. Avec un badge Gilets jaunes sur sa veste, le président de Debout La France revient sur ce mouvement qui dure depuis le 17 novembre dernier. Pour lui, "quelles que soient leur origine sociale, leur appartenance politique", les Gilets jaunes "incarnent le réveil de la nation française" et "d'un peuple qui, à juste raison, ne supporte plus l'injustice et veut tout simplement pouvoir vivre de son travail."


Le président des Patriotes, Florian Philippot, a quant à lui eu, lors de ses vœux, une pensée pour les personnes seules lors du réveillon mais aussi pour les pompiers, les services médicaux et les forces de l'ordre, qui seront fortement sollicitées lors de cette nuit de la "Saint Sylvestre".

Les voeux... décalés de Brune Poirson

Brune Poirson, secrétaire d'État auprès du ministre d'État, ministre de la Transition écologique et solidaire, a posté une vidéo sur Twitter ce lundi, revenant sur une année 2018 "chaude" et riche en réactions politiques. 

En vidéo

Les vœux des politiques pour l'année 2019

Autre membre du gouvernement à adresser ses vœux, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, qui pense tout particulièrement aux policiers, gendarmes et sapeurs-pompiers.

La menace terroriste évoquée par Valls et Estrosi

Après avoir présenté ses vœux en espagnol, l'ancien candidat à la primaire PS et désormais candidat à la mairie de Barcelone Manuel Valls a adressé un message aux Français sur Twitter, souhaitant  "à chacun une belle année 2019",  "une année d’espérance et de renouveau pour l’ Europe et nos pays." "Ne baissons jamais la garde face au terrorisme et aux dangers de la division, des populismes, du racisme et de l’antisémitisme", a-t-il écrit.


De son côté, Christian Estrosi, le maire de Nice, a également le thème du terrorisme pour parler de l'année écoulée, mettant l'accent sur les nouvelles technologies à disposition tels que la reconnaissance faciale, pour détecter les potentielles menaces. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter