Violences contre les élus : Emmanuel Macron assure les maires de son "soutien indéfectible"

Cette année, plus de 800 maires ont été agressés, menacés, molestés, le plus souvent pour des motifs futiles. Nous avons rencontré quelques-uns d'entre eux.

DÉCLARATION - Le chef de l'État a assuré ce mercredi qu'il défendrait les maires en cas d'incivilités et les a remerciés pour leur rôle dans la gestion de la crise sanitaire.

Cette année, en France, 800 maires ont déjà fait l'objet d'agressions ou de menaces. Conviés ce mercredi 17 novembre au soir à une réception organisée à l'Élysée en parallèle du Congrès de l'Association des maires de France (AMF), ils ont reçu le "soutien indéfectible" d'Emmanuel Macron contre toutes les violences exercées à leur encontre. 

Devant les membres du gouvernement ainsi que son ex-Premier ministre, Edouard Philippe, également maire du Havre, ou encore François Bayrou, Haut-Commissaire au plan et maire de Pau, le chef de l'État a promis aux maires de les défendre en cas d'agressions et d'incivilités. "Céder une once de terrain, c'est consacrer l'impossibilité de prendre des décisions demain", a-t-il déclaré. Or "le travail des prochains mois est de regarder loin, sur des sujets de reconquête industrielle, de régalien, de santé", a-t-il insisté, appelant, à cinq mois de la présidentielle, à "continuer à innover" et à "agir fort".

"Je ne vous lâcherai pas"

Outre les incivilités auxquelles ils font parfois face, Emmanuel Macron a aussi tenu à remercier les maires pour leur action durant la pandémie de Covid-19. "Merci pour tout le travail fait et je ne vous lâcherai pas", a-t-il promis. "Quand on annonce qu'on va tout fermer, les écoles, les bars, il faut des gens pour le faire : les maires, sur le terrain. Quand il a fallu rouvrir les écoles, ça s'est fait avec une mobilisation extraordinaire (...) l'action des maires a été essentielle", a-t-il souligné, estimant aussi que le "couple préfet-maire a démontré toute son efficacité".

Lire aussi

Le chef de l'État devrait à nouveau s'exprimer devant les maires, jeudi, avec un discours "plus détaillé" au moment de la clôture du Congrès de l'AMF. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" la finale : c'est Tayc qui l'emporte face à Bilal Hassani !

Variant "Omicron" : "S'il y a un cas en Belgique, il y en a déjà en France"

EN DIRECT - Variant Omicron : le Royaume-Uni durcit ses conditions d'entrée pour tous les voyageurs

En évoquant "l'autonomie" de la Guadeloupe, Sébastien Lecornu fait des vagues

VIDÉO - À Marseille, Éric Zemmour termine son périple chahuté par un échange de doigts d'honneur

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.