VIDÉO - Quand Alexandre Benalla était présent avec les Bleus et à la panthéonisation de Simone Veil

DANS LA TOURMENTE - Alexandre Benalla, le collaborateur d'Emmanuel Macron accusé de violences lors du 1er mai, était présent au côté de l'équipe de France lors de la descente en bus des Champs-Élysées, lundi, ainsi qu'à la panthéonisation de Simone Veil.

Accusé d'avoir frappé un manifestant à terre lors du 1er mai à Paris, alors qu'il était équipé d'un casque de police, le collaborateur d'Emmanuel Macron Alexandre Benalla avait été ensuite sanctionné de 15 jours de mise à pied par l'Élysée, qui l'a également rétrogradé à la seule sécurisation des événements à l'intérieur du palais présidentiel.


Sauf qu'Alexandre Benalla était présent au côté de l'équipe de France lors de la descente de leur bus sur les Champs Élysées, lundi 16 juillet. Il apparaît en effet sur les images filmées par les caméras de télévision quand les Bleus changeaient de bus avant de parader. Le collaborateur du président était également présent lors de l'entrée au Panthéon de la dépouille de Simone Veil, le 1er juillet, a indiqué l'Elysée. Il était également au côté de Brigitte Macron sur ces images filmées le 14 Juillet :  

En vidéo

Alexandre Benalla au côté de Brigitte Macron le 14 juillet

L'Élysée justifie la présence de Benalla par "le caractère exceptionnel de l'événement"

"Compte tenu du caractère exceptionnel de l’événement tous les collaborateurs mobilisables ont été mobilisés. Monsieur Benalla a donc pu effectuer cette mission et sortir des prérogatives qui lui sont désormais assignées, c’est-à-dire la sécurisation des événements a l’intérieur de l’Elysée", a indiqué l'Élysée à BFMTV pour justifier la présence d'Alexandre Benalla aux côtés des joueurs de l'équipe de France.


Une présence qui a fait réagir jusqu'au président de la Fédération française de football, Noël Le Graet, qui a affirmé jeudi matin, toujours sur BFMTV : "vous me l'apprenez, en tout cas sur le bus il n'a frappé personne".

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Macron

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter