Voeux de François Hollande aux Français : "Vous devez avoir confiance en vous"

DirectLCI
FACE AUX FRANÇAIS - A l'occasion de ses derniers voeux du quinquennat, François Hollande, qui ne se représentera pas en 2017, a défendu les grandes lignes de son bilan et évoqué l'avenir, en appelant les Français à avoir confiance dans leur pays.

Des voeux en forme de passation et d'héritage. François Hollande, s'adressant pour la dernière fois aux Français à l'occasion du Nouvel An, a défendu le bilan de son action à quatre mois de la fin de son mandat, mais surtout tracé des lignes pour l'avenir avec un avertissement à la clé à l'aune des prochaines échéances électorales.


"Vous devez avoir confiance en vous face aux défis qui vous attendent", a martelé le chef de l'Etat après avoir évoqué le terrorisme et l'engagement français contre Daech en Syrie et en Irak. Car si les Français n'y prennent garde : 

Les acquis que sont la démocratie, les droits sociaux, l'Europe et même la paix, tout cela devient vulnérable, réversible. Il y a dans l'Histoire des périodes où tout peut basculer, nous en vivons uneFrançois Hollande

En vidéo

Hollande : "Il y a dans l'Histoire des périodes où tout peut basculer. Nous en vivons une"

Une allusion directe à la possibilité que Marine Le Pen, la candidate du Front national, ne soit présente au second tour de la présidentielle au printemps prochain. "La France est ouverte au monde, fraternelle. Comme l'imaginée recroquevillée sur elle-même ? a-t-il renchéri. 

"Vous pouvez être fiers de vous"

Pour dépeindre cette France qui doit être "fière" d'elle-même, François Hollande a cité la réaction du pays après les attentats de 2015 et de 2016. "Les terroristes voulaient vous diviser, vous avez montré que vous étiez plus forts unis. Vous avez continué à chérir la liberté, vous pouvez être fiers de vous". 

En vidéo

Hollande : "Face aux attaques, vous avez tenu bon. Vous pouvez être fier de vous"

Il a également adressé un message sur l'image de la France, qui doit "réaffirmer son indépendance" dans le "climat de guerre froide" qui oppose aujourd'hui les Etats-Unis et la Russie de Vladimir Poutine. A l'occasion, il a annoncé qu'il se rendrait en Irak pour aller saluer les troupes françaises en début de semaine prochaine. Et s'est même fendu d'un avertissement au nouveau président des Etats-Unis, Donald Trump, affirmant que la France "ne laissera personne, ni aucun Etat" remettre en cause "l'acquis" de la Cop 21, cet accord contre le réchauffement climatique négocié à Paris. 

En vidéo

Hollande à Trump : "La France ne laissera personne, ni aucun État remettre en cause" la COP 21

Défense du bilan

Le chef de l'Etat n'a pas oublié de plaider, aussi, pour le bilan de son quinquennat, sur lequel il a été tant attaqué, y compris dans son propre camp. "Je revendique les choix que j'ai fait", a plaidé François Hollande. Citant les comptes publics "rétablis", "la Sécurité sociale à l'équilibre", "l'investissement qui repart et surtout le nombre de demandeurs d'emplois qui baisse", mais aussi "les nouveaux droits ouverts pour les salariés, l'accès de tous à la santé", le président de la République a mis ces "succès" à l'actif des Français, les enjoignant à s'en "emparer".


Avant de promettre d'être "à la tâche" jusqu'au bout de son mandat. "C'est l'engagement de toute ma vie. J'ai partagé avec vous des souffrances, des joies et des bonheurs. C'est un lien indéfectible qui nous unit". 

En vidéo

Les vœux de François Hollande en intégralité

En vidéo

Derniers voeux de François Hollande : les avertissements du président

En vidéo

Vœux de François Hollande : ce qu’il faut retenir

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter