Votre chouchou... c'est lui !

Votre chouchou... c'est lui !

DirectLCI
UMP - Entre François Fillon et Jean-François Copé, la guerre a repris. Elle se joue à droite, très à droite. Au point de faire des deux rivaux deux perdants : les Français leur préfèrent désormais Alain Juppé.

Quand François Fillon et Jean-François Copé se lancent dans une surenchère à leur droite, ils n'en sortent pas gagnants ! Résultats d'un sondage Ipsos-Le Point : c'est Alain Juppé qui est plébiscité. 

Fillon et Copé : la guerre sur le front droit

Résumé des épisodes précédents : en lançant qu'en cas de second tour PS - FN aux municipales, il serait question pour lui de choisir "le moins sectaire" des deux candidats, François Fillon a tenté un spectaculaire coup de volant à droite, klaxonnant au nez de Jean-François Copé et de son pain au chocolat. Voter FN après tout, pourquoi pas ? 

C'était encore un tabou à l'UMP. François Fillon l'a brisé. Jean-François Copé s'est empressé de lui répondre : "La banalisation du vote FN peut être ravageuse pour [les candidats UMP aux municipales] alors qu'à l'inverse, si on refuse les compromissions tout en ne lâchant rien sur la droite décomplexée, on gagnera." L'indignation est plus stratégique qu'idéologique. La droite décomplexée a de beaux jours devant elle... ou pas. 

Marine Le Pen et Alain Juppé plébiscités

La première gagnante de la dernière dérive droitière à l'UMP, c'est Marine Le Pen, qui prend 6 points à 37% d'opinions favorables dans le baromètre Ipsos-Le Point.

La droite victime de la stratégie de ses ténors ? Ce serait aller un peu vite en besogne. À l'UMP aussi, il y a un gagnant. Surprise : c'est Alain Juppé. L'ancien Premier ministre gagne 5 points à 51% d'opinions favorables et profite sans doute du champ laissé libre d'une droite plus classique, plus modérée, plus RPR. 

Alain Juppé peut même s'enorgueillir de la première place du podium, tous partis confondus. Leader incontesté depuis octobre 2012, Manuel Valls laisse en effet au maire de Bordeaux la place convoitée de politicien favori dans le cœur des Français. Une rampe de lancement pour l'élection présidentielle de 2017 ?

Plus d'articles

Sur le même sujet