"Vous trouvez qu'on a du pluralisme ?" Bayrou défend la proportionnelle et met la pression sur Macron

"Vous trouvez qu'on a du pluralisme ?" Bayrou défend la proportionnelle et met la pression sur Macron

PARLEMENT - François Bayrou a de nouveau plaidé pour l'instauration d'une dose de proportionnelle, ce dimanche sur le plateau du Grand Jury LCI/RTL/Le Figaro. "La Constitution dit que la loi électorale garantit le pluralisme et l’équité de la représentation. Vous trouvez qu’on a du pluralisme aujourd’hui ?", a-t-il déclaré.

François Bayrou a de nouveau défendu l'instauration de la proportionnelle, ce dimanche sur le plateau du Grand Jury LCI/RTL/Le Figaro. Jeudi dernier, le haut-commissaire au plan avait envoyé une lettre à Emmanuel Macron pour réclamer l'instauration de la proportionnelle lors des prochaines législatives de 2022. Son initiative a été reprise par Julien Bayou (EELV), Marine Le Pen (RN) et Jean-Christophe Lagarde (UDI).

Une union dont s'est félicité le maire de Pau. "Cette lettre, cette démarche, a été partagée par des responsables de très grands courants politiques du pays depuis l’extrême gauche jusqu’à l’extrême droite en passant par le centre et les écologistes", a-t-il constaté. "Est-ce qu’on a souvenir qu’il y ait eu une démarche de cet ordre dans la vie politique française ? A mon souvenir, non", a ajouté François Bayrou, signe pour lui de l'importance et de l'urgence du sujet.

"Pourquoi je plaide pour ça ?", a-t-il poursuivi. "On est en train de vivre une crise inédite, dont on ne va pas sortir s’il n'y a pas une co-responsabilité de tous les courants politiques du pays. Tout le monde aura à prendre ses responsabilités, mais encore faut-il pour que cela arrive que tout le monde soit respecté. Nous ne sommes pas respectés", a-t-il déclaré, prenant l'exemple de Marine Le Pen. "Marine Le Pen est allée au second tour de la présidentielle. Elle est revenue à l’Assemblée nationale un mois après avec 6 députés, soit 1% des sièges. Elle fait 33% des voix, elle revient avec 1% des sièges"

"Vous trouvez qu'on a du pluralisme aujourd'hui ?"

Selon François Bayrou, le manque de proportionnelle affaiblit la démocratie et rend plus difficile la réforme du pays, à cause d'un manque "d'adhésion" des citoyens. "La Constitution dit que la loi électorale garantit le pluralisme et l’équité de la représentation. Vous trouvez qu’on a du pluralisme aujourd’hui ?", a-t-il également questionné.

Lire aussi

Le maire de Pau a indiqué ne pas avoir reçu de réponse écrite du président de la République à son courrier, mais avoir des "conversations" avec lui. "Vous rêveriez qu’on se dispute, mais je vais vous décevoir : je n’ai aucune envie d’entrer dans ce genre de jeux", a-t-il indiqué sur le plateau du Grand Jury. L'instauration d'une dose de proportionnelle figurait parmi les promesses de campagne du candidat Emmanuel Macron lors de la campagne présidentielle de 2017, mais il y a quinze jours, l'entourage du chef de l'Etat avait estimé que "cette réforme n'est pas une priorité à ce stade". Pourtant, François Bayrou ne désespère pas : "Je ne mène les combats que quand je pense qu’il y a une chance de les gagner", assure-t-il.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Aujourd’hui, je me dis : plus jamais" : ces infirmières qui, après un an de Covid, ont rendu leur blouse

EXCLUSIF - Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, sort du silence ce soir sur TF1

Une personne tuée et une blessée devant un hôpital du 16e arrondissement de Paris, le tireur en fuite

EN DIRECT - Covid-19 : l'OMS appelle à cesser la vente de mammifères sauvages vivants sur les marchés

Covid-19 : la pandémie à un point "critique", alerte l'OMS

Lire et commenter