Wauquiez et de Villepin soutiennent Sarkozy : leur grand retournement

Wauquiez et de Villepin soutiennent Sarkozy : leur grand retournement

ARCHIVES – Avant le retour de Nicolas Sarkozy, Laurent Wauquiez et Dominique de Villepin ont exprimé leur soutien à l'ancien président de la République. Il y a quelques mois, ils avaient pourtant une position bien différente.

Certains osent tout, même les plus grandes contradictions. Alors que le retour de Nicolas Sarkozy est annoncé pour le 21 septembre , les élus UMP se positionnent petit à petit avant les primaires UMP et la prochaine présidentielle de 2017. Cette semaine, Laurent Wauqiez et Dominique de Villepin ont ainsi exprimé leur soutien à l'ancien président de la République. Et ce, malgré leur drôle de point commun : d'avoir tous deux critiqué l'ancien président de la République.

Pour Wauquiez, Sarkozy "ne peut pas revenir au pouvoir pour refaire la même chose"

Dans un entretien au Monde publié mercredi , le député UMP de Haute-Loire a vanté les qualités de Nicolas Sarkozy, son "autorité"' et son "énergie" qui permettront à l'UMP d'avoir "un cap clair". "Il est temps, pour l'UMP, de sortir de la cacophonie et de retrouver de la voix. Notre parti a besoin d'un leader. Je souhaite la candidature de Nicolas Sarkozy", a déclaré le soutien de François Fillon lors de sa bataille contre Jean-François Copé.

Mais Laurent Wauqiuez semble avoir la mémoire très courte. Interrogé en décembre 2013 sur l'éventuel retour de Nicolas Sarkozy par Sud-Ouest , l'élu avait une position bien différente. "J'ai beaucoup de respect pour Nicolas Sarkozy, il y a beaucoup de choses qu'il a réussies, et d'autres non. Et je me l'applique à moi-même. Mais je suis convaincu que 2017 ne peut être la revanche de 2012. On ne peut revenir au pouvoir pour refaire la même chose. Ce n'est pas tant une question de personne, mais de contenu, de ce que l'on propose". Alors pourquoi plébisciter le retour de Nicolas Sarkozy à la tête du parti ? Peut-être parce qu'il serait plus facile pour Laurent Wauquiez d'envisager sa propre candidature pour la prochaine élection présidentielle.

Sarkozy était "un des problèmes de la France" pour de Villepin

Dans la famille de ceux qui changent radicalement d'avis, il y a également l'ancien Premier ministre Dominique de Villepin. "Oui, Nicolas Sarkozy a changé. Je veux le croire. Il a tiré les leçons de l'expérience du pouvoir, de l'échec au pouvoir et des blessures et des épreuves qu'il a traversées", a déclaré sur BFMTV celui qui était jusqu'alors ennemi juré de l'ancien chef de l'Etat.

Il y a pourtant quelques années seulement, le jugement que portait Dominique de Villepin sur Nicolas Sarkozy était bien plus violent. Le 7 novembre 2010 , le premier avait encore déclaré que Sarkozy était "un des problèmes de la France" et qu'il était temps "que la parenthèse politique que nous vivons depuis 2007 soit refermée". En pleine affaire Clearstream, Dominique de Villepin avait également déploré que Nicolas Sarkozy veuille "l'accrocher" à un "croc de boucher".


Villepin :"Me pendre à un croc de boucher..... par LePostfr

EN SAVOIR + >> Laurent Wauquiez et l'Europe : le grand retournement (de veste)

Sur le même sujet

Lire et commenter