Woerth : "Je ne suis pas un bisounours de service mais je pense qu'on va trop loin"

DirectLCI
Invité de LCI Matin-Radio Classique ce lundi, Eric Woerth, blanchi jeudi des accusations "d'abus de faiblesse" sur la milliardaire Liliane Bettencourt, est revenu sur les accusations dont il a fait l'objet de la part de certains de ses adversaires, dont Martine Aubry. "Je pense que le regard des uns pour les autres est un regard malveillant," a-t-il estimé.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter