Bertrand à Douai, Pécresse à Versailles : Macron au contact de ses rivaux de droite

Bertrand à Douai, Pécresse à Versailles : Macron au contact de ses rivaux de droite

EN CAMPAGNE - Au lendemain des élections régionales, Emmanuel Macron rencontre ce lundi deux présidents réélus et deux potentiels adversaires à la présidentielle de 2022.

Que la bataille pour 2022 commence. Au lendemain du second tour des élections régionales, Emmanuel Macron rencontre deux présidents réélus et possibles adversaires à la prochaine élection présidentielle, Xavier Bertrand et Valérie Pécresse.

Dans la matinée, à Douai, le chef de l’État s’est rendu sur le site industriel de Renault où il a officialisé l’implantation d’une usine sino-japonaise de batteries. À son arrivée sur le site, il y a trouvé le président des Hauts-de-France, candidat déclaré à l’investiture LR pour 2022. "Félicitations pour hier", "heureux de vous retrouver ici", a lancé Emmanuel Macron à l’ancien ministre de Nicolas Sarkozy, qui s'est déjà posé comme acteur d'un "match à trois" avec le président de la République et Marine Le Pen. "Je suis content d’être avec vous. C’est une étape, mais on sait tous ce qu’il y a derrière, on le sait chacun", a-t-il poursuivi.

Toute l'info sur

Les élections régionales et départementales 2021

Les deux hommes ont ensuite échangé quelques mots sans grande cordialité. "C’est important qu’on ait réussi à faire reculer le RN", s’est vanté Xavier Bertrand, avant d’essayer de faire réagir le chef de l’État à la très forte abstention. "Elle dit beaucoup de choses, on aura tous à en tirer les conséquences", s’est contenté de répondre ce dernier. Les deux hommes ont ensuite pris le micro à tour de rôle au milieu des ouvriers de l’usine pour un discours de plusieurs minutes.

Macron mise sur l'avenir

"C'est cette France unie à laquelle nous croyons collectivement, celle où l'État, la région, le département, l'agglomération travaillent ensemble ; c'est de pouvoir continuer à conjurer toute fatalité quand on investit", a notamment déclaré un Emmanuel Macron à l'offensive, tourné vers le futur et non les mauvais résultats des élections régionales pour son parti. "C'est cette France unie qui sait travailler ensemble, qui sait porter son histoire et regarder l'avenir qui nous permettra d'avancer, de reconquérir l'industrie, de reconquérir notre force et d'être à la fois productive et juste", a-t-il ajouté.

Lire aussi

Plus tard dans la journée, le président de la République retrouvera la présidente de la région Île-de-France Valérie Pécresse, dans le cadre du sommet Choose France organisé à Versailles. Alors que Xavier Bertrand appelle ses homologues de droite à le rallier, cette dernière n'a pas dit son dernier mot et n'exclut pas de se lancer elle-même après l'été. "Pour moi tout commence aujourd'hui", a-t-elle déclaré ce lundi matin.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 36.000 faux pass sanitaires présumés dans le viseur de l'Assurance maladie

Pneus hiver ou chaînes obligatoires : voici la carte des départements concernés

Eric Zemmour poursuit "Paris Match" après la publication de photos avec sa conseillère

Macron et Biden promettent de restaurer la "confiance", abîmée par la crise des sous-marins

Covid-19 : à moins d'un mois de sa mise en place, le déremboursement des tests vire au casse-tête

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.