"Yes, la meuf est dead" : Sibeth Ndiaye dément avoir écrit ce SMS à un journaliste lui demandant confirmation de la mort de Simone Veil

"Yes, la meuf est dead" : Sibeth Ndiaye dément avoir écrit ce SMS à un journaliste lui demandant confirmation de la mort de Simone Veil

DÉMENTI - Selon "Le Canard Enchaîné" daté de ce mercredi 2 août, à un journaliste lui demandant confirmation de la mort de Simone Veil, la conseillère presse et communication de l’Elysée Sibeth Ndiaye lui aurait répondu : "Yes, la meuf est dead". Jointe par LCI, cette dernière dément.

Dans son édition datée du mercredi 2 août, Le Canard Enchaîné consacre un mini-portrait à Sibeth Ndiaye, la conseillère presse et communication de l’Elysée. A la fin de l’article, la journaliste explique que certains, dans l’entourage de la jeune femme commencent à s’agacer de ses méthodes, notamment son manque 'd'habilité". Et certains feraient même "circuler l’un de ses SMS, envoyé à un journaliste demandant confirmation du décès de Simone Veil : ‘Yes, la meuf est dead’."  Une information qui n'est pas passée inaperçue sur les réseaux sociaux, et qui fait l'objet d'articles, notamment de Valeurs Actuelles et CNews.

Lire aussi

Jointe par LCI ce mercredi matin, Sibeth Ndiaye dément pourtant avoir écrit une telle chose. "Le SMS est totalement faux" nous assure-t-elle. La conseillère, qui ne souhaite pas faire plus de commentaires au sujet de ce message, se plaint également de ne pas avoir été contactée par l’auteure de l’article. "Et ce n’est pas la seule erreur", continue-t-elle, avant d'ajouter :"l’orthographe de mon nom de famille n’est même pas la bonne." 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Omicron : 464.769 nouvelles contaminations au Covid en 24 heures, un record en France

Covid-19 : à peine adopté, le pass vaccinal déjà obsolète face à Omicron ?

EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : découvrez les résultats de notre sondage quotidien du 18 janvier

République Tchèque : une chanteuse meurt du Covid-19 après l'avoir volontairement contracté

Yvelines : "menacée" après un cours sur l'évolution illustré avec une image de Soprano, une enseignante "exfiltrée"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.