3e confinement, déploiement de l'armée... Gare à ce faux document attribué au Haut-Commissariat au Plan

Infox : un troisième confinement déjà prévu ?

SPÉCULATIONS - Un document qui liste une large série de prédictions de mesures pour les mois à venir est attribué en ligne au Haut-Commissariat au Plan. Attention : il s'agit d'un faux. L'institution évoque une note sans "aucun fondement".

Sur les réseaux sociaux, la photo d'une feuille A4 est relayée par des internautes. Le document, qui prend la forme d'un tableau prévisionnel allant de novembre 2020 à octobre 2021 présente une série de prédictions et de mesures pour l'année à venir. "Augmentation des cas positifs", "mutation du Covid-19 avec un virus secondaire Covid-21", "3e confinement" ou "déploiement des militaires" sont ainsi prévus, prédits. L'en-tête est explicite : il s'agit là du "programme du Haut-Commissariat au Plan". En apparence uniquement, puisque ce dernier n'en est absolument pas à l'origine.

Toute l'info sur

L'info passée au crible

Les Vérificateurs, une équipe de fact-checking commune aux rédactions de TF1, LCI et LCI.fr

Un faux inspiré d'un billet de blog mensonger

À en croire ce document, le Haut-Commissariat aurait d'ores et déjà anticipé le déroulement des prochains mois et profiterait de la pandémie pour instaurer des réformes et un plus ample contrôle des populations. Outre le fait que de telles prédictions ne sont pas dans le cahier des charges de l'institution, on peut remarquer des détails qui font douter fortement de la véracité de ce document. Le fait de prévoir l'évolution sanitaire par exemple, impossible à l'heure actuelle, ou bien encore la mention "ne pas me jeter sur la voie publique" en bas de page, qui laisserait supposer que ce programme a été distribué à grande échelle.

On constate par ailleurs que les éléments ici détaillés font écho à une publication virale sur un blog, massivement partagée ces dernières semaines. Des copier-coller sous une forme différente, mais qui font état des mêmes prédictions et mesures.  Le Haut-Commissariat au Plan, contacté par l'AFP, avait totalement démenti être à l'origine de ces spéculations ou d'une quelconque note de prospective pour l'année à venir. Lui prêter de tels écrits n'a "aucun fondement", assure-t-il.

Par ailleurs, il a profité de cette sollicitation pour réexpliquer ses missions, très différentes. "Ce qui nous intéresse, c'est d'étudier quelle sera la situation de la France en 2050 sur des questions démographiques ou de biodiversité. Nous travaillons sur un horizon de 20 à 30 ans", a souligné un responsable joint par l'agence. Ce qui fait écho aux statuts définis par décret le 1er septembre 2020, stipulant que le Haut-Commissariat au Plan a pour mission de "coordonner les travaux de planification et de réflexion prospective pour le compte de l'Etat".

En conclusion, il est donc trompeur d'indiquer que le Haut-Commissariat au Plan table sur un 3e confinement ou sur une série de mesures parmi lesquelles l'instauration du revenu universel pour l'année à venir. Il ne prévoit pas non plus un déploiement de l'armée pour contrôler les flux de population et dément être à l'origine d'un tel document. Ses missions s'avèrent très différentes, et portent sur un temps bien plus long.

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : l'ex-Miss France Vaimalama Chaves éliminée, Bilal Hassani au sommet

EuroMillions : un Français remporte la cagnotte de 220 millions d'euros, un record en Europe

Deux navires de guerre russe et américain frôlent l'incident en mer du Japon : "Un acte inadmissible"

Gare du Nord : un mort et un blessé dans un accident, des passagers bloqués une partie de la nuit

Covid-19 : quand thés dansants et parties de belote virent aux clusters en Loire-Atlantique

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.