55 euros pour une heure de recueillement à la morgue de Rungis : Castaner demande un "contrôle"

Un entrepôt du MIN de Rungis a été transformé en morgue temporaire
Population

RECUEILLEMENT – Face à la surmortalité due à l'épidémie de coronavirus, un entrepôt du marché de Rungis a été transformé en morgue par décision préfectorale. Fait surprenant, des frais sont demandés aux familles pour y entreposer le corps d'un défunt, y compris pour les visites.

Pour faire face à la crise sanitaire du coronavirus, un entrepôt du marché international de Rungis a été réquisitionné le 2 avril par la préfecture afin d'accueillir les cercueils des victimes de la pandémie. 

Lire aussi

Oui mais voila... l'accueil des corps y est payant. Ce qui suscite l'indignation. Sandrine Thiefine, directrice de l'entreprise Pompes funèbres de France, a ainsi dénoncé le coût demandé aux familles. D'après elle, la conservation d'un défunt pendant une semaine, coûte 250 euros, "dont environ 150 euros de frais d'admission". "On ne peut pas facturer aux familles un passage dans un entrepôt à Rungis", a-t-elle déploré sur BFM

Interrogé à ce sujet dans le cadre d'une mission d'information de l'Assemblée nationale sur l'épidémie de Covid-19, Christophe Castaner a réclamé des comptes. Il "semble anormal que les contraintes liées à la situation de confinement et à des mortalités massives soient imputées financièrement aux familles." Le ministre de l'Intérieur demande à ce qu'un "contrôle" soit effectué sur les pratiques de cette morgue provisoire. 

"L'entrepôt mis à disposition à titre gracieux"

Le préfet de Paris a chargé la préfecture du Val-de-Marne, département où se trouve les locaux du marché international de Rungis, de réquisitionner un entrepôt frigorifique afin d'y mettre en place une morgue provisoire. Le lieu finalement retenu, dans l'arrêté du 2 avril, est situé dans un endroit appelé la zone des entrepôts. "Une partie non commerciale et annexe du marché, où ne se déroule aucune vente", précise à LCI la Semmaris, l'entreprise gestionnaire du marché international de Rungis. "Evidemment, cet entrepôt est mis à disposition à titre gracieux. Rungis ne tire aucun bénéfice de cette réquisition. Nous avons même demandé aux fleuristes et décorateurs du marché d'apporter des fleurs sur les lieux, là aussi gratuitement." 

L'accès au point d'accueil des familles est là aussi totalement gratuit. "Les artères de circulation entre les entrepôts et espaces de vente de Rungis font partie de la voie publique. Si les véhicules passent par un point d'accueil aux entrées, ils laissent bien évidemment passer les familles sans contribution", tient à rappeler la Semmaris. 

L'entreprise OGF réquisitionnée pour assurer les services funéraires

Pour assurer les services funéraires dans l'entrepôt, la préfecture a également réquisitionné l'entreprise de pompes funèbres OGF. Se présentant sur son site comme étant le "n°1 français des services funéraires", OGF est présent dans toute la France au travers de multiples agences, comme les enseignes PFG ou encore Roblot. C'est donc OGF qui applique les tarifs aux familles. Ni l'Etat, ni la Semmaris n'empochent le moindre centime. 

55 euros pour une heure à l'espace de recueillement

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

La progression du Covid-19 dans le mondeCoronavirus : en France, l'épidémie est-elle en train de se terminer ?

Et les tarifs sont loin d'être anodins. L'entreprise de pompes funèbres applique, pour un forfait de 6 jours, un coût de 159 euros pour "l'admission et le séjour en condition de conservation du cercueil fermé et scellé". La journée supplémentaire est facturée 35 euros, explique l'AFP. 

Par ailleurs, l'accès à l'espace de recueillement des familles est au prix de 55 euros, et pour "une heure maximum". Un lieu fleuri gracieusement par les fleuristes et décorateurs de Rungis. Contactée par LCI, l'entreprise de Pompes funèbres n'avait pas répondu à nos sollicitations au moment de la publication. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent