75 ans de la Libération de Paris : découvrez en vidéo le nouveau musée place Denfert-Rochereau

Population

COMMÉMORATIONS - 75 ans jour pour jour après la Libération de Paris, le nouveau musée consacré aux quatre ans d'occupation nazie en France ouvre officiellement ses portes place Denfert-Rochereau, dans le 14e arrondissement. Situé pendant plus de vingt ans à Montparnasse, il n'avait alors jamais dépassé les 14 000 visiteurs par an.

Le lieu n'est pas anodin. C'est de la porte d'Orléans au sud de Paris, à deux pas de la place Denfert-Rochereau, que sont entrés le général Leclerc et ses hommes le 25 août 1944, pour libérer Paris de l'occupation allemande. C'est donc sur cette place qu'a été construit le nouveau musée de la Libération, dédié aux quatre années d'occupation nazie et à la semaine d'insurrection qui y mit fin. L'établissement ouvre officiellement ses portes en ce 75e anniversaire de la Libération ce dimanche 25 août. 

"Avant, vous aviez le grand-père qui pouvait raconter. Il y a de moins en moins de témoins. Du coup, le musée trouve sa place, prend la relève du récit", a déclaré sa directrice Sylvie Zaidman auprès de l'AFP. 

En vidéo

Il y a 75 ans, Paris était libéré de l'occupation allemande

Un ancien bunker ouvert au public

Une partie du nouveau musée est souterraine, à 20 mètres de profondeur. Pour la première fois ouvert au public, cet abri de défense était utilisé, dès l'insurrection en 1944, comme poste de commandement par le colonel Rol-Tanguy, chef des Forces françaises de l'intérieur (FFI) de Paris. Le musée propose un parcours immersif le long duquel les visiteurs pourront découvrir le Paris de l'époque, 300 documents à l'appui.  

Au mois d'août 1944, Paris s'était soulevé contre l'occupant, sans attendre le renfort des Alliés. Le 25 août, après une semaine de grèves et de combats, la capitale avait alors accueilli le général de Gaulle, venu de Rambouillet (Yvelines). C'est là que le général avait prononcé son discours légendaire sur "Paris libéré". 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter