80 km/h : la Sécurité routière dément "les chiffres erronés" de 40 Millions d’automobilistes sur le nombre de vie sauvées

Population

SÉCURITÉ ROUTIÈRE - Dans un communiqué, la Sécurité routière a démenti les données d’une récente étude publiée par un comité d’expertise créé par l’association 40 Millions d’automobilistes. Un comité présenté comme "indépendant" qui démontrait que le passage aux 80 km/h avait permis d'éviter 39 décès sur les routes, contredisant ainsi les chiffres du gouvernement qui portaient le nombre de vie sauvées à 206.

206 pour l’un, 39 pour l’autre… Le nombre de personnes sauvées sur les routes depuis le passage aux 80 km/h a provoqué une guerre des chiffres. Dans un communiqué, la Délégation à la sécurité routière (DSR), rattachée au ministère de l’Intérieur, a démenti le bilan apporté par le Comité indépendant d’évaluation des 80 km/h (CIE). Un collège d’experts créé par l’association 40 Millions d’automobilistes pour juger, comme son nom l’indique, de l’efficacité de la mesure et examiner les chiffres fournis par Beauvau. 

Une sorte d'audit dont le CIE a publié les résultats début septembre dans lequel il contredit les données officielles, c’est-à-dire 206 vies sauvées depuis l’abaissement de la vitesse de conduite, et parle de 39 décès évités, en tenant compte, affirme-t-il, d’autres facteurs comme le trafic, la vitesse ou l’état des routes. 

Lire aussi

"De graves lacunes méthodologiques"

Sauf que la DSR parle "de graves lacunes méthodologiques" affectant la crédibilité de l’étude. "En particulier, l'auteur considère à tort la vitesse comme une cause résiduelle des accidents, indépendante de l'ensemble des autres facteurs d'accidentalité. Une telle approche ignore le facteur aggravant que constitue la vitesse lors des accidents de la route. Ce biais introduit une sous-estimation massive du rôle de la vitesse dans l'accidentalité", peut-on lire dans le communiqué, qui pointe également une "hostilité" de longue date de 40 Millions d'automobilistes contre l'abaissement de la limitation à 80 km/h. 

En vidéo

INFOX - Au moins 206 vies sauvées grâce à la limitation de vitesse à 80 km/h ?

À noter qu'au moment de son entrée en vigueur il y a un an, le Premier ministre avait espéré que la mesure éviterait 400 décès en moyenne chaque année sur les routes. Soit le double du bilan officiel.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter