Adieu d'Air France à l'A380 : que vont devenir les appareils placés en retraite anticipée ?

Adieu d'Air France à l'A380 : que vont devenir les appareils placés en retraite anticipée ?
Population

BYE BYE - Air France a offert vendredi à un peu plus de 500 de ses salariés un dernier vol de deux heures à bord de l'A380. Le géant des airs ne volera plus sous les couleurs de la compagnie française, mais la vie de ses appareils n'est pas terminée pour autant.

"Très grand, très spacieux, très confortable, très silencieux, très lumineux". L'un des 516 passagers ayant pris place vendredi à bord du dernier vol d'un A380 sous les couleurs d'Air France (pilotes, hôtesses, stewards, mécaniciens de la compagnie) n'a pas assez de mots pour dresser les louanges de ce géant des airs face aux caméras de TF1, dans le reportage en tête de cet article. Mais l'appareil, trop gourmand en kérosène, trop polluant et auquel la crise du coronavirus a donné le coup de grâce, n'était plus rentable.

Après ce dernier voyage symbolique, que vont devenir les appareils dont la compagnie française est propriétaire, et les autres ? Sur quelles liaisons verra-t-on encore voler des A380 ?

Toute l'info sur

LE WE 20H

Le JT de 20H de TF1 se penche sur ces questions dans la vidéo en tête de cet article. Si à ce jour un seul A380 dont Air France s'est séparé a trouvé repreneur, auprès d'une compagne portugaise charter spécialisée dans les transports de masse - celle qui a rapatrié les Français de Wuhan en janvier dernier -, d'autres pistes sont sur la table. Le vaisseau-amiral d'Airbus n'a pas dit adieu au ciel.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent