Affaire Gabriel Matzneff : quelle est cette allocation versée par le ministère de la Culture et dont l'écrivain bénéficie ?

Affaire Gabriel Matzneff : quelle est cette allocation versée par le ministère de la Culture et dont l'écrivain bénéficie ?
Population

Toute L'info sur

L’affaire Gabriel Matzneff, écrivain accusé de pédocriminalité

POLÉMIQUE - L'écrivain Gabriel Matzneff, pédophile assumé, est au cœur d'une polémique depuis le début de la semaine dernière. Le ministre de la Culture, Franck Riester, a demandé au Cente national du livre toutes les précisions sur une aide dont bénéficie l'auteur et a annoncé qu'il prendrait "ses responsabilités".

Le goût proclamé de Gabriel Matzneff pour les jeunes filles et les jeunes garçons n'a jamais fait ciller - jusque-là - le monde de l'édition, mais la prochaine publication du "Consentement" (aux Editions Grasset) de Vanessa Springora, a changé la donne. Alors que le monde littéraire est bousculé par la nouvelle mise en lumière des pratiques pédophiles de l'écrivain, plusieurs membres du gouvernement n'ont pas attendu la sortie de ce texte, le 2 janvier, pour prendre leurs distances avec celui qui est aujourd'hui âgé de 83 ans. 

Le 28 décembre, Franck Riester, le ministre de la Culture, a annoncé sur Twitter qu'il allait demander au Centre national du livre (CNL), dont la mission consiste à soutenir tous les acteurs de la chaîne du livre (et donc les écrivains), de lui fournir toutes les précisions sur une allocation dont bénéficie l'auteur de "Séraphin, c'est la fin", qui s'était vu décerner, en 2013, le prix Renaudot.

Une aide pour les plus de 65 ans

Il s'agit de "l'allocation annuelle aux auteurs". Destinée aux écrivains âgés de plus de 65 ans, elle a notamment pour objet "de pallier les difficultés financières chroniques ou de moyen terme liées au grand âge ou à la maladie d’auteurs dont l’œuvre a incontestablement contribué au rayonnement de la littérature d’expression française", peut-on lire sur le site du CNL. Le montant de l’allocation annuelle varie de 3.000 euros à 24.000 euros et est modulable. Il est revu chaque année en fonction de la situation de l’auteur et de son foyer fiscal, précise le règlement des aides. 

Lire aussi

Par ailleurs, l'écrivain bénéficie également d'un logement de la ville de Paris dans le Ve arrondissement qui lui a été attribué en 1994, donc "sous la mandature de Jacques Chirac", comme l'a indiqué la mairie à l'AFP, confirmant une information de L'Express. "La Ville de Paris ne dispose aujourd'hui d'aucune base légale pour demander le départ de M. Matzneff, celui-ci étant en dessous du plafond de revenus requis et ayant plus de 65 ans", fait-elle valoir dans un message adressé à l'AFP. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent