Amputée après avoir été percutée par un homme de 92 ans, Pauline n'est "pas du tout réparée"

Amputée après avoir été percutée par un homme de 92 ans, Pauline n'est "pas du tout réparée"
Population

Toute L'info sur

Le 20h

TÉMOIGNAGE - Il y a presque un an, Pauline Déroulède, 28 ans, a perdu une jambe après avoir été percutée par un conducteur de 92 ans. Aujourd'hui, elle réclame des contrôles d'aptitude de conduite pour les personnes âgées.

Elle s'appelle Pauline Déroulède et elle a 28 ans. Il y a presque un an, elle a perdu une jambe, après avoir été percutée par un conducteur qui avait 92 ans, alors qu'elle patientait sur son scooter  Depuis, elle a subi de nombreuses opérations. Quelques semaines après l'accident, elle avait déjà interpellé le gouvernement pour que soient mis en place des contrôles pour les conducteurs âgés. Son objectif aujourd'hui est resté le même. 

Très combative, l'ancienne professeure de tennis s'entraîne quatre fois par semaine, dans l'espoir de participer aux Jeux Paralympiques de 2024. Un "refuge" qui lui donne la force de continuer sa lutte. 

Voir aussi

Tristesse et colère

Un an après l'accident, la jeune femme est encore submergée par l'émotion liée à son traumatisme. "Je ne suis pas du tout réparée", explique celle qui se dit partagée entre la tristesse et la colère tous les jours. "Je ne sais pas si je le serais un jour", ajoute-t-elle. 

Entre la date de son procès qui tarde à tomber, et les difficultés pour obtenir une carte handicapé, Pauline Déroulède rencontre des membres du gouvernement pour faire passer son idée. Un combat qui promet d'être long mais qui ne la décourage pas. "Quand ces mesures seront prises, on pourra dire que mon accident et ceux des autres auront servi à quelque chose". 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter