Ascoval : British Steel placé en faillite, le site de Saint-Saulve pas concerné

Population

INDUSTRIE - Alors que British Steel avait annoncé la semaine dernière avoir reçu les fonds nécessaires pour la poursuite de son activité, le sidérurgiste britannique a été placé en faillite mercredi 22 mai. Bercy assure que le site de Saint-Saulve n'est pas concerné.

Mauvaise nouvelle pour British Steel. Le repreneur de l'aciérie d'Ascoval à Saint-Saulve  a été placé en faillite. Le sidérurgiste britannique qui emploi 5 000 personnes demandait une aide de 30 millions de livres sterling à l'Etat britannique mais les négociations ont échoué. Cela signifie-t-il pour autant la fin du site de Saint-Saulve ?  Pour Bruno Le Maire, la réponse est non.  

Dans un communiqué, le ministre de l’Economie et des Finances a  ainsi pris acte de cette intention du repreneur britannique tout en rassurant les salariés d'Ascoval en précisant que cette procédure n'inclut pas l'aciérie de Saint-Saulve détenue par une autre société du groupe : "Le plan d’affaire à la reprise ne dépendait pas des activités britanniques du groupe, ni industriellement, ni pour son plan de financement qui n’est pas remis en cause." La reprise de l'aciérie française est effective depuis la semaine dernière. 270 personnes travaillent à l'aciérie d'Ascoval. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter