Attentats du 13-Novembre : le programme des cérémonies d'hommage aux victimes

Attentats du 13-Novembre : le programme des cérémonies d'hommage aux victimes
Population

Toute L'info sur

Les attentats du 13 novembre, trois ans après

TERRORISME - Quatre ans après les attentats qui ont fait 130 morts et 350 blessés à Saint-Denis et Paris, des cérémonies d'hommage sont prévues ce mercredi.

Une matinée d’hommages, en mémoire des 130 victimes. Quatre ans après les attentats du 13 novembre 2015, la mairie de Paris et le gouvernement ont prévu de se recueillir ce mercredi, sur les lieux où les attaques se sont produites.

Les commémorations vont se dérouler durant la matinée, tout d’abord au Stade de France, à 9h00. Puis au Petit Cambodge, dans le 10e arrondissement de Paris, à 9h40. Ce sera ensuite au tour des bars la Bonne Bière (10h00), le Comptoir Voltaire (10h25), la Belle Equipe (10h35) et enfin du Bataclan (11h05). Le rituel sera le même à chaque endroit : la plaque sur laquelle les noms des victimes sont gravés sera lue, puis un dépôt de gerbe (sauf au Comptoir Voltaire) sera effectué par le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, et la maire de Paris, Anne Hidalgo. Une minute de silence sera respectée, avant que les familles des victimes soient saluées.

Lire aussi

"Rassembler, témoigner et garder la mémoire des victimes"

Un autre hommage, voté ce mardi par le conseil de Paris, devrait prochainement voir le jour : un "jardin du souvenir". "Différents lieux vont être proposés aux deux associations, 13 onze 15 et Life for Paris, avec l'accord des maires d'arrondissement concernés", détaille le vœu de l'exécutif parisien.  

Ce vote donne le feu vert à la Ville de Paris pour "continuer à soutenir ce projet des associations et poursuivre l'accompagnement des victimes", engager des "études de faisabilité plus poussées (...) une fois l'implantation arrêtée". Le "jardin du souvenir, accessible aux victimes et à leurs familles mais aussi à toutes les Parisiennes et les Parisiens" permettra de "rassembler, témoigner et garder la mémoire des victimes". Il "devra aussi jouer un rôle pédagogique et être un lieu de vie en hommage à toutes les victimes", selon la Ville de Paris.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter