"Bébés Reborn", des poupons plus vrais que nature utilisés auprès des malades d’Alzheimer

"Bébés Reborn", des poupons plus vrais que nature utilisés auprès des malades d’Alzheimer
Population

MÉMOIRE D'ENFANCE - Ils pourraient passer pour des poupées, mais ne vous méprenez pas, les "bébés reborn" sont des répliques de nourrissons en silicone qui s'avèrent être des outils thérapeutiques aux effets stupéfiants. Ils sont par exemple donnés aux résidents d'Ehpad atteints de la maladie d'Alzheimer.

On pourrait s'y méprendre. Des yeux aux moindres traits du visage, l'illusion est parfaite, et à chaque fois les réactions sont unanimes : "Oh mais qu'il est mignon !". Dans un Ehpad du Calvados, l'arrivée des "bébés reborn", des poupons ultra-réalistes a changé la donne pour les malades atteints d'Alzheimer.

Ils portent d'ailleurs bien leur nom puisque "reborn", en français, cela veut dire : "renaissance". "Elle change dès qu'elle a un bébé dans ses bras. Elle sourit, elle leur parle, elle les protège", constate ainsi une aide-soignante parlant d'une résidente à qui on vient d'offrir un de ces "bébés". Comme si le fait de le prendre sur les genoux, d'en prendre soin, rendait à cette vieille dame ses souvenirs heureux.

"Dans les personnes qui présentent des maladies neuro-dégénératives, il y a plusieurs mémoires qui vont être altérées, mais pas la mémoire affective ou émotionnelle, qui est celle qui reste le plus longtemps. Et donc le fait d'avoir le bébé, ça va lui procurer un moment de bien-être agréable et elle va être heureuse", explique Pauline Hervieu, psychologue spécialisée en gériatrie.

Des faux bébés qui se vendent à prix d'or

À l'origine de cette rencontre, on trouve deux bénévoles, Valérie et Delphine. "C'est génial. C'est vraiment une émotion intense de pouvoir leur apporter du bonheur", se réjouit Delphine Trevel de l'Association "Fan2Reborn". Les deux jeunes femmes ont créé 200 poupées qu'elles ont offertes à 50 Ehpad de la région.

Et pour arriver à un résultat aussi réaliste, chaque détail est soigneusement travaillé. Pour reproduire, par exemple, l'aspect de la peau humaine, elles appliquent pendant des heures des couches de peinture sur des kits en silicone. "A la base, je suis infirmière et j'ai toujours été passionnée par les bébés, et les personnes âgées. Je me suis renseignée sur internet, et j'ai vu que c'était d'abord utilisé pour le cinéma", souligne Delphine Trevel.

À l'arrivée, le résultat est plus que troublant. À tel point qu'aujourd'hui, ces faux bébés sont devenus un phénomène de mode et se vendent à prix d'or sur la Toile, attirant des collectionneurs, ou plus rare, mais plus frappant, des femmes qui en achètent pour combler une absence.

Toute l'info sur

LE WE 20H

Deborah Dubourg en a ainsi fait l'acquisition après une fausse couche traumatisante où la jeune femme est tombée en dépression. "Du coup, je me suis tournée vers les "reborn" et j'ai privilégié cette thérapie plutôt que la prise de médicaments", raconte-t-elle. Cette poupée qui lui a couté 450 € l'aurait, selon elle, guérie. "En l'espace de deux ou trois mois, j'ai repris goût à ressortir, à me dire : 'Au pire, tu as ton petit bébé à la maison si tu as un coup de mou.' J'ai fait mon deuil du bébé que j'ai perdu", ajoute la jeune femme.

Mais jouer à la poupée quand on est adulte, et dans ce contexte, n'est pas sans risque, prévient la psychiatre Christine Barrois. "Les écueils de ce type de comportement, c'est d'éviter, et d'être dans le déni du deuil, c'est-à-dire j'ai un leurre qui me fait croire que je ne suis pas en deuil puisque je m'occupe d'une poupée", analyse la spécialiste. Alors qu'aucune étude scientifique ne prouve ces effets pervers, les "reborn" connaissent un gros succès partout en Europe. En France, environ 200 fabricants en proposent à la vente.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Voici les trois étapes de l'assouplissement du confinement jusqu'à janvier

EN DIRECT - Covid-19 : moins de 5000 nouveaux cas en 24 heures, une première depuis septembre

"Koh-Lanta" : avant la finale, qui remporte le match des réseaux sociaux ?

EN DIRECT - États-Unis : le camp Biden salue la mise en place d'un "transfert du pouvoir pacifique"

EN DIRECT - Nicolas Sarkozy jugé pour corruption : le procès suspendu jusqu'à jeudi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent