Belfort : promesses non tenues de GE

Population

Toute L'info sur

La Matinale

L'ECO - General Electric n'a pas pu tenir ses promesses de 2015. Quelles en sont les raisons ? De quelles promesses s'agit-il ?

Quand le groupe General Electric a racheté les activités énergie d'Alstom en 2015, il s'était engagé de créer 1 000 emplois en quatre ans. Ces promesses n'ont pas été tenues. Au contraire, des centaines de postes vont être supprimées sur le site de Belfort. Le géant américain a également annoncé le 19 avril 2019 qu'il abandonnait deux des trois parcs éoliens prévus aux larges des côtes françaises. Le site de production de matériels éoliens de Saint-Nazaire tourne au ralenti ce qui peut également entraîner des suppressions de postes.

Ce mercredi 29 mai 2019, Claire Fournier, dans sa chronique "L'éco", est revenu sur les promesses non tenues de General Electric. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 29/05/2019 présentée par Pascale de La Tour du Pin sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Pascale de La Tour du Pin vous présente la Matinale entourée de ses chroniqueurs.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter