Bouchons monstres, canicule persistante, manif anti-covid... Les 5 infos du jour qu'il ne fallait pas louper

Bouchons monstres, canicule persistante, manif anti-covid... Les 5 infos du jour qu'il ne fallait pas louper
Population

Le RECAP’ - Chaque soir, LCI.fr vous propose une séance de rattrapage de l’actu du jour. Au menu aujourd’hui : les bouchons sur la route des vacances, le thermomètre qui grimpe à 40,6°C dans le sud-est ou encore la guerre que Trump déclare à TikTok.

Toute la journée au volant pour rejoindre (ou quitter) votre lieu de vacances, vous n'avez pas eu le temps de suivre l'actualité ? Encore coincé au travail, vous avez été trop occupé pour vous informer ? Quelles que soient vos raisons, si vous n'avez rien suivi des news de la journée, le résumé qui suit vous mettra dans le bain en un rien de temps. Un rendez-vous à retrouver tous les jours de l’été sur LCI.fr. 

Chassé-croisé : 760 km de bouchons pour un samedi noir

Pare-choc contre pare-choc. Ce samedi, classé noir dans le sens des départs et rouge dans le sens des retours, a hélas tenu ses promesses. Un pic de bouchons cumulés de 760 km a ainsi été atteint à la mi-journée, selon le décompte tenu par le site d'informations routières Bison futé. Les principales difficultés de circulation ont eu lieu sur les autoroutes A7, de Lyon à Marseille, et A10, entre Paris et Bordeaux. Les temps de parcours ont ainsi plus que doublé par rapport à la normale sur l'autoroute A7, en particulier vers Orange, Valence et Montélimar. Des parcours d'autant plus pénibles que le mercure s'est affolé dans le sud-est.

Lire aussi

Canicule : 40,6°C dans le Sud-Est, 13 départements en alerte

Il a encore fait très chaud aujourd'hui sur le centre-est et le sud-est de la France. Treize départements étaient ainsi toujours placés en vigilance canicule : Côte d'Or, Doubs, Jura, Saône-et-Loire, Loire, Drôme, Ain, Haute-Savoie, Savoie, Isère, Rhône, Haute-Loire, Ardèche. Le thermomètre y a affiché des valeurs encore élevées dépassant parfois 35°C. La barre des 40°C a même été franchie avec 40,1°C à Nîmes ou 40,6°C à Cuges-les-Pins. En revanche, l'ouest du pays a enfin pu respirer avec l'arrivée d'une nouvelle masse d'air océanique apportant un air plus frais, après plusieurs jours caniculaires.

Lire aussi

Le Touquet impose le masque dans les rues du cœur de ville

Plus question désormais de déambuler sans masque au cœur de la station balnéaire de la Côte d'Opale. Le Touquet impose en effet depuis ce samedi cette protection dans les rues de son centre-ville. Dans le même but de limiter la propagation du virus, de nombreuses autres communes ont décidé ces jours-ci de rendre le masque obligatoire dans les espaces extérieurs les plus fréquentés tels que les centres-villes et/ou les marchés. Parmi tant d'autres exemples, Annecy a adopté cette règle dès le 25 juillet, Saint-Malo le 30 juillet, Orléans le 31 juillet tandis que Lille, Nice ou Biarritz le feront le 3 août. 

Lire aussi

Une manif à Berlin contre les restrictions liées au Covid-19

"Nous sommes la deuxième vague", "résistance" ou encore "la plus grande théorie conspirationniste est la pandémie du nouveau coronavirus". Tels sont quelques uns des messages scandés par 17.000 manifestants (selon la police) rassemblés ce samedi dans la capitale Allemande. Cohérents avec leur message de ras-le-bol des restrictions sanitaires, peu de participants portaient un masque. L'Allemagne a, jusqu'à présent, été plutôt épargnée par la pandémie qui y a fait moins de 9.200 morts Outre-Rhin. Toutefois, les autorités s'alarment d'une lente reprise du nombre des infections ces dernières semaines. 

Lire aussi

Donald Trump déclare la guerre à TikTok

Le président des Etats-Unis a annoncé dans la nuit de vendredi à samedi son intention d'interdire TikTok sur son sol. Washington accuse l'application de partage de vidéos de pouvoir être utilisée par le renseignement chinois. Le réseau social - qui compte près d'un milliard d'utilisateurs dans le monde surtout parmi les adolescents - a cependant toujours nié partager des données avec les autorités chinoises et a assuré ne pas avoir l'intention d'accepter de requêtes en ce sens. Mais il lui est reproché d'appartenir au groupe chinois ByteDance, qui a également développé une version réservée aux Chinois (l'appli Douyin) quant à elle soumise à la censure des autorités. 

Lire aussi

Toute l'info sur

Covid-19 : la France face au rebond de l'épidémie

Les dernières infos sur l'épidémie de Covid-19

Rendez-vous demain, pour un nouveau rendez-vous sur LCI.fr !

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent