Budget : la Sécurité sociale affiche son plus faible déficit depuis 2001

Population

REDRESSEMENT - La réduction du déficit de la Sécurité sociale s'est accélérée en 2018, à 1.2 milliard d'euros, selon des chiffres communiqués vendredi par le gouvernement. Seule la branche maladie reste déficitaire.

L'embellie se poursuit pour la Sécu. Les comptes du régime général et du fonds de solidarité vieillesse ont réduit leur déficit de 3.9 milliards d'euros en 2018, selon des chiffres communiqués vendredi par les ministres de la Santé et des Comptes publics, Angès Buzyn et Gérald Darmanin. Avec un déficit annuel de 1.2 milliard d'euros, la Sécurité sociale atteint son meilleur niveau depuis 2001.

"Le redressement des comptes est ainsi consolidé, malgré le ralentissement conjoncturel au second semestre 2018 qui a pesé sur les recettes du régime général", se sont réjouis les deux ministres. "Ce bon résultat démontre que les comptes sociaux sont tenus", ont-ils ajouté, estimant que la Sécu se trouve "proche de l'équilibre". 

Lire aussi

La branche maladie reste déficitaire

Dans le détail, toutes les branches affichent un excédent, exception faite du fonds de solidarité vieillesse et de la branche maladie. La branche retraite affiche un solde positif de 0.2 milliard d'euros, le fonds de solidarité vieillesse réduit son déficit à 1.8 milliard, la branche famille offre un solde positif de 0.5 milliard, de même que la branche AT-MP (risques professionnels), à 0.7 milliard. La branche maladie, quant à elle, a divisé son déficit par 7, à 0.7 milliard d'euros. 

En vidéo

Le budget de la Sécurité sociale dans le vert

Le gouvernement y voit le fruit de "la maîtrise des dépenses de Sécurité sociale", et notamment d'une maîtrise de la hausse des dépenses, sur fond de quasi-gel des pensions de retraite pour 2019, l'exécutif souhaitant poursuivre le train d'économies dans les mois à venir. 

La réduction du déficit tient également à des facteurs conjoncturels, avec la croissance de la masse salariale dans le secteur privé l'an dernier, ainsi que des recettes fiscales en hausse.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter