Canicule : l'ouverture de bouches à incendie provoque des difficultés d'approvisionnement d'eau dans le Nord

Population

Toute L'info sur

Canicule : la France face à une vague de chaleur exceptionnelle

STREET POOLING - La préfecture du Nord a alerté mardi 25 juin sur des baisses de pression en eaux potable dues à l'ouverture intempestive des bouches incendies par des personnes voulant se rafraîchir. Plusieurs communes sont concernées.

Des baisses de pression d'eau dans plusieurs communes. C'est un autre effet de la canicule, dans plusieurs communes du Nord, autour de Valenciennes le préfet a annoncé avoir constaté des  "des difficultés d'approvisionnement en eau" dues à l'usage non prioritaire de l'eau et aux "ouvertures intempestives de points d'eau incendie". Alors que la France connaît depuis lundi un épisode de fortes chaleurs, la préfecture fait savoir dans un communiqué mardi 25 juin que "les pompiers du nord ont compté 12 ouvertures intempestives de Points Eau Incendie sur le Valenciennois ces derniers jours". 

Lire aussi

Ces ouvertures de point d'eau ont entraîné "des baisses de pression (...) dans les communes de Hergnies, Vieux Condé, Condé-sur-Escaut et Saint-Saulve". "Ces bouches et poteaux incendies sont exclusivement réservés aux sapeurs-pompiers dans le cadre de la lutte contre les incendies. Les actes de détérioration et d'ouverture peuvent être lourds de conséquences" rappelle la préfecture, qui détaille ces conséquences parmi lesquelles l'augmentation des délais d'intervention pour les pompiers.

La préfecture appelle également les habitants à respecter les mesures de restriction dans le département pour économiser l'eau. En limitant "l’arrosage des pelouses et en interdisant le remplissage des étangs ou le lavage des voitures en dehors des centres spécialisés qui recyclent l’eau et à limiter les remplissages de piscine".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter