Canicule : parcs ouverts la nuit, fontaines, baignade... Comment Paris se prépare aux fortes chaleurs

Canicule : parcs ouverts la nuit, fontaines, baignade... Comment Paris se prépare aux fortes chaleurs
Population

Toute L'info sur

Canicule : la France face à une vague de chaleur exceptionnelle

PREVENTION - Le niveau 3 du plan canicule est activé à Paris en prévision de la canicule annoncée cette semaine. Dans le JDD, la maire de Paris Anne Hidalgo donne les détails des mesures envisagées.

La priorité aux plus fragiles. Alors que la capitale se prépare, comme toute la France, à un gros coup de chaud cette semaine - avec des pics à plus de 40 degrés -, la maire de Paris a détaillé au JDD, puis dans un communiqué publié dimanche, son plan pour protéger les publics les plus exposés, enfants, personnes âgées, et personnes à la rue. Un plan qui s'ajoute à d'éventuelles mesures en cas de pollution atmosphérique - la Ville pourrait demander au préfet, le cas échéant, la mise en place de la "circulation restreinte".

"Nous sommes prêts", assure Anne Hidalgo au JDD, après la décision du préfet d'activer le niveau 3 du plan canicule dans la métropole. "Depuis la canicule meurtrière de 2003, et plus encore depuis la COP 21, nous avons mis en place un dispositif performant pour protéger les plus fragiles et nous avons beaucoup travaillé sur la résilience de la ville."  

13 parcs ouverts la nuit

Pour permettre aux Parisiens de trouver un peu de fraîcheur, la ville de Paris a tout d'abord décidé d'ouvrir 13 parcs toute la nuit dès lundi, et 5 de plus si l'épisode caniculaire devait se poursuivre, en plus de 123 jardins qui restent déjà ouverts 24 heures sur 24. Voici la liste de ces parcs ouverts la nuit pour tout l'été : Louis XIII (4e), Grands Explorateurs (6e), Boucicaut (7e), Villemin (10e, vendredi et samedi), Emile Cohl (12e), Georges Meliès (12e), Louis Armstrong (13e), Montsouris (14e), Sainte Périne (16e), Louise Michel (18e, vendredi et samedi), Buttes Chaumont (19e), Séverine (20e) et Aurélie Salel (20e). Quant aux 5 parcs qui vont ouvrir également, mais durant l'épisode caniculaire :  Monceau (8e), Marcel Pagnol (8e), Montholon (9e), Ferdinand Brunot (14e) et Brassens (15e).

En outre, la municipalité va ajouter aux 1.200 fontaines d'eau potable deux fontaines équipées en brumisateurs dans les 4e et 13e arrondissements, et "35 prototypes de fontaines '2 en 1' raccordées aux bornes incendie pour s’hydrater et s’asperger, mais aussi éviter tout détournement clandestin". 

Lire aussi

Piscines éphémères

Il sera également question de baignade cette semaine. Selon les jours, indique Anne Hidalgo, deux à huit piscines municipales resteront ouvertes jusqu'à 22h30, un dispositif qui pourrait être étendu si la canicule se poursuit. 

En outre, la mairie va anticiper l'autorisation de baignade dans le bassin de la Villette, en principe prévue pour le 2 juillet, comme cela est expérimenté depuis deux ans. Enfin, trois piscines extérieures éphémères et gratuites seront installées aux stades Léo-Lagrange (12e), Elisabeth (14e) et Lumière (20e). 

Suivi des personnes vulnérables

La municipalité réactive son fichier Chalex, qui répertorie depuis 2004 les personnes âgées ou handicapées qui se sont signalées au préalable. Cela permet aux agents municipaux ou à la "réserve citoyenne" - des bénévoles parisiens - de contacter ces personnes à leur domicile pour prendre de leurs nouvelles ou les accompagner dans des "salles de rafraîchissement". Douze salles climatisées du Centre d'action sociale de la Ville de Paris sont ouvertes de 14 à 18 heures, ainsi que sept Ehpad et quatorze salles dans les mairies d'arrondissement.  

S'agissant des enfants, des "kits canicule" seront distribués dans les crèches et les écoles, assortis de recommandations aux parents pour les activités (ainsi que de fournir une gourde à leurs enfants pour la journée). Chaque salle de classe sera équipée d'un ventilateur (trois pour les dortoirs). 

Accueil renforcé pour les sans-abri

La Ville prévoit de distribuer, enfin, 5.000 gourdes aux personnes sans abri, de renforcer les maraudes et d'étendre les horaires de 16 centres d'accueil et des bains-douche (jusqu'à 22 heures). Le centre humanitaire de la porte de la Chapelle va également étendre ses horaires et rester ouvert 7 jours sur 7 pour les migrants, avec une capacité de 400 douches par jour. 

Pour accompagner le mouvement, les volontaires parisiens (2.000 s'étaient inscrits lors de la Nuit de la solidarité) vont être sollicités. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter