Changement d'heure et couvre-feu : trois techniques pour ne pas vous faire piéger

Changement d'heure : la der des ders ?

CORONAVIRUS - La France change d'heure dans la nuit de samedi à dimanche. Une habitude qui s'inscrit dans un contexte particulier où la moitié du territoire est sous couvre-feu. Comment ne pas se tromper ? LCI vous donne quelques moyens mnémotechniques.

"Est-ce qu'on dort plus ou on dort moins ?" C'est la question que les Français se posent inlassablement lorsqu'il s'agit de changer d'heure deux fois par an. Mais dimanche à 3h du matin, cette question va prendre une tournure inédite en raison du couvre-feu rendu nécessaire par la situation sanitaire. 

Il n'est donc pas impossible que dimanche matin, vers 6h, vous vous demandiez s'il fallait avancer d'une heure... ou reculer : "Est-il 5h... ou 7h du matin ?" Évidemment, cette année, plus que jamais, l'étourderie peut coûter cher, elle vous exposerait à une amende de 135 euros pour non-respect du couvre-feu.  

On a trouvé quelques moyens mnémotechniques pour ne plus se mélanger les... aiguilles, et pour éviter une étourderie qui risque de semer la zizanie ce week-end pour 46 millions de Français.

Le nom des mois

La première technique s'appuie sur le nom des mois. Dans l'année, il y a deux changements d'heure, nous venons de le dire. Le passage à l'heure d'été se déroule le dernier week-end de mars. Quant à celui à l'heure d'hiver, qui nous intéresse, s'effectue au cours du dernier d'octobre. Ce qu'il faut retenir : en octobRE, on REcule les aiguilles de l'horloge. A 3h du matin, il faudra enlever 60 minutes à l'heure légale, il sera alors 2h. Pour l'heure d'été : avant le mois d'AVril, on AVance les aiguilles de l'horloge. De 2h du matin on passe donc à 3h du matin.  

Lire aussi

Voyelle et consonne

La deuxième technique renvoie aux leçons de français des enfants. Les mots "hiver" et "recule" commencent tous les deux par une consonne. Autrement dit, lors du changement d'heure d'hiver, on recule les aiguilles de l'horloge. Concernant "été" et "avance", il s'agit de voyelles : c'est donc lors du changement d'heure d'été qu'on avance les aiguilles de l'horloge.

Ambiance estivale ou hivernale ?

Enfin, la dernière technique fait appel à l'imagination. Fin octobre, le temps est morose, la nuit tombe en fin d'après-midi. La seule envie de la population française ? Rentrer le plus rapidement possible se blottir sous leur couverture avant de se retrouver dans les bras de Morphée. Facile donc, ils dorment plus (donc ils gagnent une heure de sommeil). À l'inverse, fin mars, les jours s'allongent. Les Français ont envie d'être en extérieur, entre amis, pour siroter un rafraîchissement jusqu'aux derniers rayons de soleil. Il est donc évident qu'ils dorment moins (donc ils perdent une heure de sommeil). 

Autant vous dire que si malgré nos conseils, vous en avez assez de ce casse-tête, sachez qu'en mars 2019, les eurodéputés ont voté pour la suppression du changement d'heure saisonnier. Cette réforme devrait prendre effet en 2021.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Voici les trois étapes de l'assouplissement du confinement jusqu'à janvier

EN DIRECT - Commerces, attestations, fin du confinement... Toutes les annonces d'Emmanuel Macron

"Koh-Lanta" : avant la finale, qui remporte le match des réseaux sociaux ?

Christophe Dominici, légende du XV de France, retrouvé mort à l'âge de 48 ans

EN DIRECT - États-Unis : la victoire de Joe Biden également certifiée en Pennsylvanie