Chevaux mutilés : un nouveau cas dans le Vaucluse

 Chevaux mutilés : un nouveau cas dans le Vaucluse

SÉRIE NOIRE - Une jument a été découverte morte et mutilée dans son enclos ce jeudi à Lagarde-d’Apt, dans le Vaucluse. Fin août, un autre cas de mutilations avait été signalé dans le département.

La série noire continue. Le cadavre d'une jument a été découvert dans son champ par son propriétaire jeudi à Lagarde-d'Apt (Vaucluse). L'animal présente des plaies mortelles et une de ses oreilles a été sectionnée. L'équidé aurait également reçu une balle, selon le journal La Provence. 

Des investigations sont en cours pour déterminer l'origine de ces blessures et la piste d'une intervention humaine n'est pas écartée. Une autopsie doit avoir lieu ce week-end, selon France Bleu.

Toute l'info sur

Le mystère des chevaux mutilés

Lire aussi

Un précédent fin août dans une commune voisine

Fin août, dans la commune voisine de Puyvert (Vaucluse), une autre jument avait été retrouvée morte éventrée dans un champ. Le propriétaire avait également découvert l’un de ses poneys avec une oreille coupée. Un enquête est également en cours  à Maillane, dans les Bouches-du-Rhône, après la découverte d'un cheval tué fin septembre. 

Depuis le début de l'année, et notamment depuis le début de l'été, des faits de mutilation, principalement de chevaux, parfois mortels, ont été signalés un peu partout sur le territoire. Environ 200 enquêtes ont été ouvertes mais seulement une trentaine de cas sont considérés comme de nature humaine, selon la gendarmerie.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Joe Biden, le jour de l’investiture, à suivre en direct demain, dès 6h, sur LCI

EN DIRECT - Covid : l'Allemagne durcit et prolonge ses restrictions jusqu'à mi-février

En plein couvre-feu, il tombe en panne et se fait arrêter par la BAC

Non-respect du couvre-feu : les dénonciateurs rémunérés ? Des internautes tombent dans le piège

Dans sa vidéo d'adieu, Donald Trump exhorte à "prier" pour le succès de l'administration Biden

Lire et commenter