Circulation différenciée à Paris, Lyon, Marseille... Qui peut rouler ce jeudi ?

Population

Toute L'info sur

Canicule : la France face à une vague de chaleur exceptionnelle

TRAFIC - Alors que la canicule bat son plein en France, les fortes chaleurs s'accompagnent d'une pollution à l'ozone. La circulation différenciée a été mise en place dans plusieurs grandes agglomérations mercredi. A Paris, la mesure est reconduite pour le jeudi 27 juin. Qui peut circuler ?

Les véhicules les plus polluants sont priés de rester au garage. Alors que la canicule s'accompagne de pics de pollution dans de nombreuses agglomérations, plusieurs villes de France ont mis en place dès ce mercredi la circulation différenciée, notamment à Paris et en petite couronne. Qui peut circuler ? Jusqu'à quand la mesure sera-t-elle appliquée ? On fait le point.

Paris et région parisienne

La circulation différenciée a été mise en place dès mercredi "de manière exceptionnelle et de façon anticipée", a annoncé mardi soir la préfecture de police. Avant d'annoncer la reconduction de la mesure pour le lendemain, jeudi 27 juin.

Seuls les véhicules munis d'une vignette Crit'Air de classe 0, 1 et 2 seront autorisés à circuler à l'intérieur du périmètre délimité par l'A86, soit Paris et la petite couronne. Les autres véhicules, voitures à essence immatriculées avant fin 2005 et diesel immatriculées avant fin 2010 (vignettes Crit'Air 4, 5 mais aussi désormais 3), ne pourront pas circuler.

Le dispositif pourrait concerner 60% du parc automobile en Ile-de-France, selon Le Parisien.

Stationnement résidentiel gratuit

La maire de Paris Anne Hidalgo a annoncé dans un communiqué qu'"un forfait spécifique 'pic de pollution' serait disponible sur le réseau francilien de transports collectifs pour que les Franciliens et les visiteurs puissent facilement accéder aux transports en commun".

Le stationnement résidentiel est par ailleurs gratuit à cette occasion.

Airparif, l'association de surveillance de la qualité de l'air en Ile-de-France, prévoit pour mercredi une concentration en ozone comprise "entre 170 et 200 microgramme par mètre cube" sur une heure, "soit un probable dépassement du seuil d'information-recommandation pour ce polluant, fixé à 180 μg/m³", selon la préfecture. Elle dit s'attendre "à une augmentation des concentrations en ozone" en raison des fortes chaleurs et de l'ensoleillement annoncés pour la fin de semaine. 

Lire aussi

Lyon

La préfecture du Rhône a annoncé mardi l'instauration de la circulation différenciée à Lyon et Villeurbanne à partir de mercredi matin en anticipation du franchissement du seuil d'alerte de niveau 2 de pollution à l'ozone. 

À partir de mercredi matin 06h00, les véhicules qui ne disposent pas de vignettes Crit’Air de classe "zéro émission", classe 1 ou classe 2 ne pourront pas circuler sur les villes de Lyon et Villeurbanne, hormis certaines voiries comme le périphérique nord et les autoroutes A6, A7 et A42, précise la préfecture dans son arrêté. 

Voir aussi

Strasbourg

La circulation différenciée des véhicules sera mise en place jeudi à Strasbourg. "Le préfet du Bas-Rhin, en lien avec l’Eurométropole de Strasbourg, a décidé de mettre en oeuvre de manière anticipée la circulation différenciée sur le territoire de l’Eurométropole de Strasbourg dès le jeudi 27 juin 2019", est-il indiqué dans un communiqué.

"Seuls les véhicules équipés de vignettes vertes (électriques), de vignettes 1, 2 ou 3 seront autorisés à circuler", poursuit le communiqué.

L'observatoire régional de la qualité de l'air Atmo Grand-Est a indiqué mardi que les deux départements alsaciens du Bas-Rhin et du Haut-Rhin seront mercredi les premiers de la région "concernés par une procédure d'alerte sur persistance" de cet épisode de pollution à l'ozone.

Outre la circulation différenciée dans la métropole strasbourgeoise jeudi, les préfectures des deux départements ont annoncé l'abaissement, dès mercredi, de la limitation de vitesse de 20km/h sur les réseaux autoroutiers et les routes à chaussées séparées.

Marseille

Autre agglomération concernée par cette circulation différenciée, Marseille. En raison d'un pic de pollution à l'ozone de niveau 2, les voitures les plus polluantes ne pourront circuler, a annoncé le préfet. Ainsi, les véhicules ciblés par l'interdiction sont bannis entre 6h et 20h d’un périmètre élargi du centre-ville dans lequel seuls les véhicules disposant de l’étiquette Crit’Air de catégorie 1, 2 ou 3 seront autorisés à circuler. Selon La Provence, le préfet a annoncé qu'il sera fait preuve "de tolérance et de pédagogie" en raison de la nouveauté de cette mise en place dans la ville.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter