Commémoration du débarquement en Provence : ce qu'il s'est passé le 15 août 1944

Le 15 août 1944, des hommes débarquent en Provence. Ici à Saint-Tropez

MÉMOIRE - Méconnu, le débarquement de Provence d'août 1944 fut une opération militaire décisive pour la libération de la France sous le joug nazi. Emmanuel Macron lui rendra hommage lors d'une cérémonie organisée à Bormes-les-Mimosas (Var).

Un tournant dans la Seconde Guerre mondiale. Le 15 août 1944, les forces alliées se lancent à l'assaut des positions tenues par les Allemands dans le sud de la France. En tout, 450.000 hommes, dont 250.000 Français venus majoritairement de l'armée d'Afrique, débarquent sur les plages de Cavalaire-sur-Mer, Saint-Tropez, Sainte-Maxime, Fréjus, Saint-Raphael ou encore Bormes-les-Mimosas. 

Une opération déterminante

Le Débarquement de Provence fut une grande réussite puisqu'il contraignit le chancelier allemand Adolf Hitler à ordonner le repli des troupes ennemies du Midi, sauf à Toulon et Marseille. Les deux villes ne sauront pas libérées avant les 27 et 28 août. Le 12 septembre 1944, les troupes du débarquement de Provence rejoignent celles du débarquement de Normandie à Montbard en Côte-d'Or. 

Le rôle crucial des bataillons d'Afrique

La libération du sud de la France n'aurait pas été possible sans les bataillons venus d'Afrique. Tirailleurs sénégalais et algériens, goumiers et tabors marocains, pieds-noirs, marsouins du Pacifique et des Antilles, etc. Plusieurs centaines d'engagés africains grossirent les rangs de l'armée française. Dirigée par le général de Lattre de Tassigny sous le nom d'armée B - avant de devenir la 1ère armée -, elle est composée de cinq divisions d'infanterie et deux divisions blindées, équipées par les Américains.

Lire aussi

Et De Gaulle privilégia la Provence

Revenu au pouvoir depuis cinq ans, le général de Gaulle voit les choses en grand pour célébrer, comme il se doit, le 20e anniversaire du Débarquement de Provence en 1964. Une impressionnante cérémonie navale est organisée dans la rade de Toulon. Un défilé est organisé dans les artères principales de la cité varoise. Le président de la République participe à la revue des forces navales, en compagnie de son Premier ministre Georges Pompidou, à bord du torpilleur des Forces navales françaises libres La Combattante. C'est à bord de ce navire que le général fit son retour sur le sol français, quelques jours après le Débarquement de Normandie. 

La Combattante a d'ailleurs participé au combat du D-Day. En revanche, Charles de Gaulle a toujours refusé de participer aux célébrations du 6 Juin. Pourtant, dix ans plus tôt en 1954, l'ancien président de la IVe République René Coty s’était rendu à Colleville-sur-Mer pour y déposer une gerbe à cette occasion. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : deux morts, une personne toujours portée disparue

EN DIRECT - Le vaccin Pfizer/Biontech "toujours efficace" contre le variant Omicron après "trois doses", annonce l'entreprise

Faut-il se refaire intégralement vacciner si on est en retard pour sa 3e dose ? Le 20H vous répond

EN DIRECT - Pour Christian Estrosi, Emmanuel Macron "a fait le job pendant cinq ans"

"Koh-Lanta" : ce sont Ugo, Claude et Laurent qui s’affronteront sur les poteaux en finale

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.