Pas de "grand mouvement" sur les routes en ce premier week-end de vacances, selon Christophe Castaner

C'est peut-être l'ennemi numéro un du confinement. Partout dans l'Hexagone, un relâchement a été mesuré par une start-up qui a comptabilisé les déplacements en voiture en compilant les données GPS des téléphones.
Population

CONFINEMENT - Christophe Castaner a indiqué ce dimanche 5 avril que le confinement avait été globalement bien respecté en ce premier week-end de vacances scolaires pour la zone C. Pourtant, il y avait plus de monde que d'ordinaire ce dimanche dans les rues de la capitale.

Le temps printanier de ce week-end a fait craindre un relâchement des mesures de confinement de la part des Français. Conjugué à cela, les vacances scolaires ont débuté pour deux semaines dans la zone C, regroupant les académies d'Ile-de-France et d'Occitanie. "Le relâchement, c'est l'allié du Covid", a rappelé Christophe Castaner, invité du journal de France 2 ce dimanche 5 avril. Pour autant, "les Français ont respecté la règle, ont respecté le confinement", a indiqué le ministre de l'Intérieur et aucun "grand mouvement" de population n'a été observé sur les routes. 

Depuis vendredi, plus de 160 000 policiers et gendarmes sont mobilisés pour repérer les conducteurs récalcitrants aux consignes de confinement. Près d'1,4 million de contrôles ont ainsi été effectués ces trois derniers jours.

Lire aussi

En vidéo

Confinement : du relâchement dans l'air ?

Un relâchement constaté

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Des pays sont-ils aujourd'hui confrontés à une deuxième vague de l'épidémie ?La progression du Covid-19 dans le monde

Pourtant, des signes de relâchement ont pu être constatés par endroits, comme sur le canal de l'Ourcq à Paris où les joggeurs côtoyaient les familles ce dimanche, 20e jour de confinement, ou encore au bois de Vincennes. "Trop de monde dans les rues, trop de promeneurs, trop de flâneurs. Pas de relâchement. Restez chez vous", a imploré une nouvelle fois Martin Hirsch, directeur général des hôpitaux parisiens de l'AP-HP. 

Dans la soirée, la Direction général de la santé a appelé plus que jamais les Français à respecter strictement les mesures de confinement. Le Covid-19 a déjà tué 8 078 personnes en France depuis le début de l'épidémie, selon le dernier bilan officiel.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent