L'attestation obligatoire après le 1er décembre... et jusqu'à Noël ?

L'attestation obligatoire après le 1er décembre... et jusqu'à Noël ?

RESTRICTION - Devant la baisse "fragile" de la deuxième vague de Covid-19, Jean Castex a annoncé jeudi le maintien du confinement au moins jusqu'au 1er décembre, et sans doute jusqu'au début des vacances de Noël. L'attestation dérogatoire pour circuler restera donc obligatoire.

C'est l'un des symboles du confinement. L'attestation dérogatoire de déplacement sera encore nécessaire après le 1er décembre, a souligné ce jeudi le Premier ministre lors d'une conférence de presse durant laquelle il a détaillé les mesures prises par le gouvernement pour tenter d'endiguer la propagation du Covid-19. Sans donner toutefois de date précise, le document étant susceptible d'être obligatoire bien au-delà, sans doute au moins jusqu'aux fêtes de Noël. 

Car même si une amélioration des indicateurs de l'épidémie permettrait un allègement du confinement début décembre, celui-ci serait "strictement limité" aux commerces, notamment ceux dits "non-essentiels" qui avaient dû fermer. 

Toute l'info sur

Covid-19 : la France fait-elle les bons choix face au virus ?

Les dernières infos sur l'épidémie et les mesures sanitaires

Lire aussi

Pourra-t-on se déplacer à Noël ?... Réponse fin novembre

Et pour les déplacements en vue des fêtes ? Interrogé à plusieurs reprises, Jean Castex n'a pas précisé si les Français pourraient ou non voyager mais son ton s'est révélé pessimiste. "Je ne vois pas de motif à ce stade pour modifier les règles", s'est-il borné à répondre, tout en souhaitant pouvoir "permettre un nouvel allégement" du confinement "au moment des vacances de Noël afin que les Français puissent passer des fêtes de fin d'année en famille". Mais le Premier ministre d'avertir : "Celles-ci ne pourront pas se tenir de la même manière que d'habitude."

"On pourra bien sûr, se retrouver avec les siens, mais il ne serait pas raisonnable d'espérer pouvoir organiser de grandes fêtes à plusieurs dizaines de personnes, notamment pour le réveillon du 31 décembre", a poursuivi le chef du gouvernement. S'agissant d'éventuels trajets, en train ou pas, les règles sur la nécessité d'une attestation seront précisées "dans des délais qui permettront aux Français de s'organiser", c'est-à-dire "je l'espère, d'ici la fin du mois de novembre".

En attendant, Jean Castex a demandé de ne "pas relâcher" mais d'"amplifier" les efforts face au confinement, en appelant au "civisme" pour le respecter.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la France dépasse le seuil des 70.000 morts

Impôts : faites-vous partie des bénéficiaires de l'acompte versé ce vendredi ?

"Il va falloir encore tenir" : la réponse de Macron à Heidi, l'étudiante à bout qui l'a interpellé

Vaccin Pfizer : les livraisons à l'UE vont être retardées de "trois à quatre semaines"

Royaume-Uni : des colis envoyés aux plus démunis provoquent l’indignation

Lire et commenter