Confinement : Darmanin demande de durcir les contrôles

Confinement : Darmanin demande de durcir les contrôles

RELÂCHEMENT - Gérald Darmanin a adressé lundi aux préfets un télégramme afin de "renforcer les actions de contrôles du confinement", selon une information d'Europe 1 confirmée à LCI. Les forces de l'ordre auraient fait état d'un relâchement des Français sur le terrain.

Après la pédagagie, le tour de vis. Après dix jours de reconfinement du territoire national, Gérald Darmanin a adressé lundi après-midi un télégramme aux préfets dont l'objet est de "renforcer les actions de contrôle du confinement", selon une information d'Europe 1 confirmée mardi à LCI.

Alors qu'un conseil de défense doit se tenir mercredi et que le Premier ministre Jean Castex doit faire le point sur la situation sanitaire jeudi, et préciser à cette occasion si de nouvelles mesures doivent être prises, son ministre de l'Intérieur demande aux préfets "une particulière fermeté pour faire respecter, sur le terrain, les décisions", selon cette note que LCI a pu consulter. Cela concerne les rassemblements privés, sur la voie publique, les établissements recevant du public mais aussi les déplacements individuels lorsqu'ils n'entrent pas dans le champ des dérogations. L'accent sera notamment mis sur les parcs et jardins des grandes villes. 

Toute l'info sur

La France fait-elle les bons choix face au virus ?

Les dernières informations sur l'épidémie et le déconfinement

Un relâchement sur le terrain

Alors que l'exécutif estime avoir été relativement souple durant la première semaine de confinement, l'objectif, selon cette note, est de rendre "visibles les dispositifs opérationnels de contrôle", que ce soit sur des points fixes ou sur des points de passage et de grands axes de circulation. 

Selon Europe 1, les forces de l'ordre auraient constaté au cours des derniers jours un certain relâchement sur le territoire, en particulier dans les grandes villes, des attestations de déplacement aux motifs difficiles à vérifier à l'absence pure et simple d'attestation chez des Français lassés des restrictions de liberté. 

La semaine dernière, le ministre de la Santé Olivier Véran avait estimé que ce nouveau confinement était plutôt bien respecté par les Français, expliquant que le maintien des enfants à l'école - contrairement au printemps dernier - contribuait à donner le sentiment inverse. Mais ce week-end, Jean Castex a lancé un nouvel avertissement aux Français, rappelant qu'il faut "plus que jamais respecter le confinement de la manière la plus stricte possible, sinon, nous serons encore conduits à le durcir". Le dernier bilan, communiqué lundi à LCI par le ministère de l'Intérieur, faisait état de 65.000 verbalisations, dont 20.000 dans les huit départements d'Ile-de-France, depuis le début du reconfinement. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : l'épidémie devrait redémarrer "cet automne", prévient Arnaud Fontanet

Pneus hiver ou chaînes obligatoires : voici la liste des 48 départements concernés

EN DIRECT - Crise des sous-marins : après l'appel entre Macron et Biden, un début de détente ?

EN DIRECT - Covid-19 : 1656 patients toujours en soins critiques, la pression hospitalière en baisse

Quatre piétons fauchés par une automobiliste sur les Champs-Élysées, trois en urgence absolue

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.