Confinement : les commerces pourraient rouvrir le 1er décembre... mais pas les bars et restaurants

Confinement : les commerces pourraient rouvrir le 1er décembre... mais pas les bars et restaurants

ANNONCES - De "premières mesures d'allégement" du reconfinement pourraient intervenir au 1er décembre pour les commerces "non essentiels" si la situation sanitaire s'améliore. Une éventuelle réouverture qui ne concernerait pas les restaurants, les bars et les salles de sport.

Il faudra encore patienter au moins quinze jours. "Les commerces fermés au titre du confinement le resteront encore", a annoncé ce jeudi le Premier ministre douchant les derniers espoirs des professionnels. "Je sais ce qu’est l’angoisse des commerçants qui n’aspirent qu’à pouvoir travailler et sont très inquiets de ne pouvoir rouvrir assez tôt avant les fêtes de fin d’année. Notre objectif est bien de pouvoir y parvenir. Mais ce moment n’est pas encore venu", a poursuivi Jean Castex, ajoutant "qu'il ne fallait pas céder à la pression (...) au risque de tout compromettre et de nous obliger à refermer dans deux semaines et pour tout le mois de décembre".

Toute l'info sur

La France fait-elle les bons choix face au virus ?

Les dernières informations sur l'épidémie et le déconfinement

Lire aussi

"Nous devons tout faire pour sauver les petits commerces"

Pour pallier le prolongement de ces fermetures, le chef du gouvernement a réaffirmé que les aides financières de 10.000 euros, au titre de l’activité partielle ou du fonds de solidarité, commenceront à être versées d'ici la fin du mois. "Nous devons tout faire pour sauver les petits commerces", a-t-il insisté.  Par ailleurs, Bruno Le maire a annoncé que "les bailleurs qui renonceront à leur loyer du mois de novembre pour un commerçant bénéficieront d'un crédit d'impôt de 50%, et non de 30% comme prévu jusqu'ici". "Si le loyer est dû par un grand magasin de 250 à 5.000 salariés, le crédit d'impôt sera d'un tiers du montant du loyer", a précisé le ministre de l'Economie.

Seule lueur à l'horizon, si les chiffres des prochaines semaines s'infléchissent, des premières mesures d’allègement pourraient intervenir, à compter du 1er décembre. "Mais elles seraient strictement limitées aux commerces qui ont dû fermer, et leur réouverture ne pourrait s’envisager que sur la base d’un protocole renforcé", a souligné Jean Castex qui a demandé aux ministres compétents de se concerter avec les professionnels.

"Cette première étape ne pourra cependant pas concerner d’autres établissements recevant du public où les risques de contamination sont par nature plus élevés, comme, par exemple, les bars, les restaurants et les salles de sport", a prévenu le Premier ministre. "Bien entendu, pour ces établissements, les mesures de soutien et d’accompagnement seront maintenues."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : l'épidémie devrait redémarrer "cet automne", prévient Arnaud Fontanet

Pneus hiver ou chaînes obligatoires : voici la liste des 48 départements concernés

"Personne ne pensait que ça atteindrait une telle ampleur" : La Palma touchée par une éruption sans fin

Aux États-Unis, le Covid a fait plus de morts que la grippe espagnole... et en France ?

EN DIRECT - Crise des sous-marins : Blinken et Le Drian dans une réunion mercredi mais sans tête-à-tête prévu

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.