Bientôt la fin du ticket de caisse ? Les députés examinent la mesure à l'Assemblée nationale

Bientôt la fin du ticket de caisse ? Les députés examinent la mesure à l'Assemblée nationale
Population

Toute L'info sur

LE WE 20H

DÉBAT - Nos hypermarchés impriment environ huit cents kilomètres de tickets de caisse par an. Un papier encombrant qui finit bien souvent à la poubelle. Faut-il dire adieu à ces tickets ? Qu'en pensent les consommateurs et les commerçants ?

Chaque année, douze milliards de tickets de caisse sont imprimés dans notre pays. Un gaspillage sur lequel les parlementaires vont débattre à partir de ce lundi 25 novembre. Les députés de la majorité veulent mettre fin à leur impression systématique, pour les achats de moins de dix euros dans un premier temps. Une mesure qui divise les Français. Si certains refusent de prendre leur reçu lors d'un achat, d'autres les utilisent pour faire leurs comptes. "Je crois qu'il faut expérimenter cette mesure. La rendre obligatoire tout de suite ? s'interroge face aux caméras de TF1 Laurence Rossi, députée LaREM de Hauts-de-Seine. Nous verrons."

Un virage à amorcer pour de nombreuses entreprises

Et pourtant, certaines marques ont déjà adopté le ticket de caisse dématérialisé. Plusieurs enseignes proposent à leur clientèle un ticket de caisse papier ou son envoi par email. Une procédure avantageuse pour étoffer leur banque de données car ils récupèrent ainsi l'adresse email des clients afin de leur communiquer, et qui convient à ces derniers. "Pratique", "simple"... "Je sais que je l'ai dans ma boîte mail et que je peux le récupérer facilement", raconte une cliente à notre micro. 

Voir aussi

Toutefois, il faudra à certains du temps pour s'adapter. Selon Dimitri Faber, spécialiste en digitalisation des caisses, 60% des commerçants ne sont pas équipés en la matière. Et pour économiser des rouleaux de papier et de l'encre pour l'impression, l'investissement sera de 1000 euros par caisse.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter