Coronavirus : un équipage d'Air France va rester au sol après un Paris-Shanghai avec un malade à bord de l'avion

Coronavirus : un équipage d'Air France va rester au sol après un Paris-Shanghai avec un malade à bord de l'avion
Population

PRÉCAUTIONS - L'équipage d'un vol Air France reliant Paris-Charles-de-Gaulle à Shanghai , le 27 janvier dernier, s'est vu signifier qu'il allait rester au sol quelques temps. L'avion a embarqué une personne atteinte du coronavirus qui a porté un masque durant tout le vol.

De simples mesures de précautions. Un équipage d'Air France composé de trois pilotes et de 16 personnels naviguants doit rester temporairement au sol en France après avoir effectué un vol à destination de Shanghai dans lequel se trouvait un passager souffrant du nouveau coronavirus mais équipé d'un masque, affirme l'AFP. 

La compagnie Air France a indiqué qu'à bord du vol AF116 du 27 janvier dernier et qui reliait l'aéroport Paris-Charles-de-Gaulle à celui de Shanghai-Pudong, se trouvait "un client souffrant du coronavirus", ce qu'ont également confirmé les autorités sanitaires chinoises qui ont immédiatement pris en charge le passager. Face à cette situation, Air France a décidé de procéder immédiatement au rapatriement sanitaire de l'ensemble de l'équipage, "lequel n'avait pas quitté l'appareil".

Lire aussi

"Par mesure de précaution et en attendant des instructions de la Direction générale de la santé concernant ces membres d'équipage, ceux-ci ont vu leur programme de vol temporairement réaménagé", a indiqué par écrit la direction de la compagnie aérienne sollicitée par l'AFP. Air France précise que durant tout le vol, le passager malade "portait un masque". "Le risque de contamination est considéré comme très faible", affirme Air France qui est en contact avec la Direction générale de la Santé (DGS). Concernant le vol retour de Shanghai vers Paris, "aucun signalement concernant un passager sur ce vol n'ayant été effectué, il n'y avait pas lieu de mettre en place un suivi par les autorités sanitaires françaises", indique la compagnie.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières informationsLes pays les plus touchés par le Covid-19

Lire aussi

Mais si le risque est minime, une source syndicale explique que l'équipage "aurait dû être mis en quarantaine à son retour à Paris" et que la compagnie "peine à prendre des dispositions conservatoires" face à l'épidémie de coronavirus. En effet, les 

autorités sanitaires ne prévoient pas de quarantaine systématique pour les personnes qui ont été en contact avec un patient infecté par le coronavirus, les mesures à suivre dépendant d'une évaluation individuelle du risque.

Air France assure de son côté que "la santé et la sécurité de ses personnels et de ses clients constituent ses priorités absolues et que des mesures ont été mises en place dès l'apparition du coronavirus", comme la distribution de stocks de masques, gants et gels hydroalcooliques "à bord de tous les vols de et vers la Chine jusqu'à leur suspension, effective depuis le 30 janvier". De nombreuses compagnies aériennes ont annoncé suspendre leurs vols vers la Chine. Parmi cette trentaine de compagnies : Air France, Air India, American Airlines ou encore Emirates, Qantas et Lufthansa. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

CARTE - Quels sont les 54 départements soumis au couvre-feu ?

Des caricatures de "Charlie Hebdo" projetées à Toulouse et à Montpellier

EN DIRECT - Covid-19 : l'instauration du couvre-feu validée par le Conseil d'Etat

EN DIRECT - Présidentielle américaine : revivez la dernière confrontation entre Donald Trump et Joe Biden

EN DIRECT - Assassinat de Samuel Paty : le père à l'origine de la mobilisation en détention provisoire

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent