Coronavirus : des élèves de Sciences Po Reims priés de rester chez eux par mesure de précaution

Coronavirus : des élèves de Sciences Po Reims priés de rester chez eux par mesure de précaution

QUATORZAINE - Des étudiants de Sciences Po Reims ont été priés de rentrer chez eux et de rester à l'isolement. Ils revenaient d'un séjour au Maroc, mais ont transité par Milan, en Italie, à l'aller et au retour.

De simples mesures de précaution, consignes du ministère de la Santé. Des étudiants du campus rémois de Sciences Po ont été priés de rentrer chez eux, pour se mettre à l'isolement. Selon France 3, cette mesure concerne une cinquantaine d'élèves partis en voyage au Maroc. Lors du voyage aller, ils ont transité par l'aéroport de Milan, capitale de la Lombardie, région la plus touchée par le coronavirus en Italie. Et au retour, ils ont séjourné plusieurs jours dans la ville. 

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières informationsLes pays les plus touchés par le Covid-19

Lire aussi

Ces étudiants de retour d'un séjour au ski ne sont pas les seuls à devoir respecter les mesures sanitaires, d'autres étudiants de retour d'autres zones touchées par l'épidémie sont aussi priés de rester chez eux et de prendre leur température deux fois par jour. 

Contactée, la direction de la communication du groupe Sciences Po n'était pas en mesure de communiquer à LCI le nombre d'étudiants concernés par ces mesures. A ce jour, plusieurs universités en France ont d'ores et déjà prévenu leurs élèves et enseignants revenant de zones touchées par l'épidémie, de suivre les recommandations édictées par le gouvernement.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

CARTE - Confinement : regardez jusqu’où vous pourrez sortir autour de chez vous dès le 28 novembre

"Cessons de dire des bêtises" : taxé de racisme après sa parodie d’Aya Nakamura, Omar Sy se défend

EN DIRECT - Covid-19 : une proposition de loi déposée pour rendre obligatoire l'isolement des malades

Voici les trois étapes de l'assouplissement du confinement jusqu'à janvier

L'ouverture des stations de ski fermées à Noël "impossible" selon le chef de l'Etat

Lire et commenter