Coronavirus : la Poste a-t-elle bloqué l'envoi du courrier en Chine à cause de l'épidémie ?

Les envois vers la Chine sont bloqués, mais par la réception du courrier qui en provient.

À LA LOUPE – L'envoi de lettre et colis vers la Chine est-il désormais impossible ? Un message de la Poste, publié dans différents bureaux, a été partagée à plusieurs reprises en ligne. Quel est la responsabilité du coronavirus dans cette décision, et quid du courrier entrant depuis la Chine ?

C'est un court message, quelques lignes à peine, signé par la direction de la Poste et affiché dans divers bureaux à travers lae pays. Relayé par des internautes qui l'ont photographié, il explique qu'en raison "de l'épidémie liée au coronavirus en Chine, les envois de lettres et colis sont suspendus jusqu'à nouvel ordre vers cette destination".

Toute l'info sur

L'info passée au crible

Les Vérificateurs, une équipe de fact-checking commune aux rédactions de TF1, LCI et LCI.fr

Les envois de produits sanitaires sont privilégiés

Via son compte Twitter, le service client de la Poste a informé certains de ses clients. "Il n'est plus possible d'envoyer des courriers et colis à destination de la Chine suite à une décision de l'Union postale universelle", a-t-il précisé. Cette instance, dépendante de l'ONU, assure le développement et la coopération entre les différents services postaux dans le monde. 

Sollicitée par LCI, la Poste précise que cet arrêt des envois vers la Chine a été appliqué à partir du 17 février, faute de liaisons aériennes. "Il ne reste plus beaucoup de lignes actives, et celles en fonctionnement sont utilisées en priorité pour l'envoi de produits sanitaires." Il s'agit d'une mesure qui s'applique à toute la Chine, et "ne concerne pas uniquement la Poste, même si c'est l'organe auquel on pense en premier". La France n'est pas la seule à observer des décisions similaires : à travers l'Europe, le Danemark, la Géorgie, la Grèce, la Roumanie, la Serbie, Singapour et l'Espagne ont notamment fait de même, rapporte Le Soir

Pas de blocage pour le courrier entrant

La suspension forcée des envois ne signifie pas pour autant que les lettres et colis en provenance de Chine seront bloqués. La Poste souligne d'ailleurs "que l'importation du courrier n'est pas interrompue", même si une grande majorité des envois de la Chine vers la France "sont effectués via cargo, à l'instar des petits colis, des produits à bas prix achetés en ligne…".

Lire aussi

L'entreprise postale estime qu'il serait inutile de filtrer le courrier en provenance de Chine, et se base sur les recommandations de l'Organisation mondiale de la Santé pour se justifier. Cette dernière certifie en effet sur son site que "les personnes qui reçoivent des colis en provenance de Chine ne risquent pas de contracter le nouveau coronavirus". "D’après des analyses antérieures", poursuis l'OMS, "nous savons que les coronavirus ne survivent pas longtemps sur des objets, tels que des lettres ou des colis."

Pour l'heure, aucune date n'est prévue pour un retour à la normale. La Poste va suivre l'évolution de l'épidémie et explique que ses équipes "restent attentives aux opportunités durables de reprise du trafic". 

En vidéo

INFOX : avec le coronavirus, y a-t-il un risque à acheter des produits importés de Chine ?

Vous souhaitez réagir à cet article, nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse alaloupe@tf1.fr

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : près de 60.000 nouveaux cas en 24 heures, record de la 5e vague

Si je ne fais pas ma 3e dose à temps, faut-il que je me refasse intégralement vacciné ? Le 20H vous répond

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : "Le temps joue contre nous", prévient le chef des pompiers du Var

Un Allemand tue sa famille avant de se suicider par peur d'être emprisonné après un pass sanitaire falsifié

VIDÉO - "Plus jamais ça" : l'émotion des parents de l'adolescente électrocutée dans son bain par son téléphone

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.