Disneyland Paris, Parc Astérix, Futuroscope... combien de visiteurs chacun de ces parcs d'attraction peut-il accueillir ?

Disneyland Paris, Parc Astérix, Futuroscope... combien de visiteurs chacun de ces parcs d'attraction peut-il accueillir ?
Population

TOURISME - Malgré la crise sanitaire, les parcs de loisirs espèrent encore sauver leur année avec la saison estivale. Mais pour cela, des mesures draconiennes accompagnent leur réouverture, avec pour certains un nombre maximum de visiteurs à respecter.

Disneyland Paris, Puy du Fou... Les parcs d'attractions sont tous ouverts pour les vacances. Mais crise sanitaire oblige, des mesures drastiques ont été prises : port du masque obligatoire, usage du gel à chaque attraction, organisation des files d'attente, parkings limités... Qu'en est-il par ailleurs du nombre de visiteurs pouvant être accueillis ? 

Pour le savoir, une équipe de TF1 s'est glissée parmi les heureux chanceux présents mercredi matin lors de la réouverture de Disneyland Paris, comme le montre la vidéo en tête de cet article. Certains avaient même ressorti leur jupe à paillettes et leurs oreilles de Mickey pour l'occasion.

Disneyland Paris

Et la première destination touristique privée en Europe a mis les bouchées doubles pour pouvoir recevoir ses hôtes comme il se doit après quatre mois de fermeture. Désormais, fini les longues files d'attentes à Disneyland Paris, seules les personnes ayant réservées leur billet à l'avance sont invitées à rentrer.

Ici, même s'il n'y a pas de limitation du nombre de visiteurs, tout attroupement est interdit. Le parc, implanté à Marne-la-Vallée, ne communique plus son nombre de visiteurs depuis 2015, année où il en avait accueillis 14,8 millions, mais espère remonter la pente après quatre mois d'arrêt et des millions d'euros de recettes envolés. D'ordinaire, il accueille environ 40.000 personnes par jour. Mais faute de touristes étrangers, pour le moment, ce n'est pas la foule des grands jours.

Lire aussi

Le Puy du Fou

Même constat au Puy du Fou, en Vendée, avec 30% d'affluence en moins par rapport à 2019. Ici, en revanche, toutes les entrées sont comptées. En accord avec la préfecture, le parc a fixé une jauge maximale sur son site : 18.000 personnes par jour, deux fois moins qu'en temps normal. Mais c'est l'unique solution pour garantir les distances. Même constat dans l'arène du stadium gallo-romain. Désormais, seules 5.000 personnes, contre 7.000 d'habitude, peuvent assister au spectacle, et le port du masque est obligatoire dans les gradins. 

"Notre but, c'est de ne pas atteindre la capacité maximum de nos tribunes, histoire que tout le monde ait un peu d'espace et que les gestes barrières soient respectés", indique ainsi Loick Aubry, placier au Puy du Fou. Par ailleurs, les accès et sorties des spectacles sont élargis et multipliés afin de préserver la distance physique entre les personnes, et fluidifier le déplacement des visiteurs. Autre mesure, la capacité de chaque restaurant traditionnel a été réduite de 50% afin de préserver les distances entre les tables. 

Lire aussi

Le Parc Astérix

Du côté du parc Astérix, près de Paris, qui a rouvert ses portes le 15 juin, le site est limité chaque jour à 5.000 personnes, et inutile de vous déplacer sans billet, il faut absolument en réserver un en amont sur le site web du parc. Concernant les activités, 38 attractions sont proposées, dont 21 attractions familiales, et 10 attractions pour les petits Gaulois sachant que les aires de jeux sont fermées.

Par ailleurs, les spectacles à ciel ouvert sont maintenus. En revanche,  les deux spectacles en intérieur " Gaulois – Romains : Le match" et "Chronos, magie et illusions", ainsi que le défilé gaulois et les animations de rue sont annulés pour éviter les regroupements. Enfin, sachez que les règles d’embarquement dans les attractions sont modifiées.

Lire aussi

Le Futuroscope

Autre géant des parcs de loisirs, le Futuroscope, près de Poitiers, qui accueille chaque année près de deux millions de visiteurs, ne limite plus le nombre de ses entrées, et n'impose plus de réserver par internet. La grande superficie du parc (53 hectares) permettant de respecter la distanciation physique. Toutefois, le masque est obligatoire dans les attractions, et conseillé à l’extérieur. Par ailleurs, une signalétique est affichée au sol dans les files d'attente et 200 points de distributeurs de gel hydroalcoolique son disséminés sur le site.

Deux attractions font quand même les frais de la crise sanitaire et sont fermées jusqu'à nouvel ordre : Le "parcours dans le noir" et le "Sébastien Loeb Racing Xperience". Sachez enfin que le Futuroscope est le premier parc à avoir obtenu le label AFNOR, certifiant ainsi la qualité de son dispositif sanitaire tant pour son personnel que pour les visiteurs.

Nigloland

Toute l'info sur

Vacances d'été : l'ombre du coronavirus

Autre exemple du côté du parc Nigloland, dans l'Aube, qui a rouvert le 11 juillet. Ici non plus, les accès au parc ne sont pas limités. Peu de visiteurs étant actuellement présents sur le site, "cela ne pose pas de difficulté", nous assure-t-on au service communication.

Concernant les accès au parking, une régulation est en revanche opérée. Et une distance d'1m50 est maintenue entre chaque véhicule. Concernant ensuite les files d’attente à l’entrée du parc et devant les attractions, les distances à respecter entre chaque groupe de visiteurs sont affichées au sol. Par ailleurs, les clients qui sortent de l’attraction et ceux qui arrivent ne se croisent pas, ce qui était déjà le cas avant la crise sanitaire.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent