Distanciation, lavage de main, récréation, cantine : ce que prévoit le protocole sanitaire pour la réouverture des écoles

Distanciation, lavage de main, récréation, cantine : ce que prévoit le protocole sanitaire pour la réouverture des écoles

DECONFINEMENT - La version définitive du protocole sanitaire pour la réouverture des écoles sera publiée ce lundi sur le site de l'Education nationale. Il prévoit la mise en place de règles d'hygiène strictes de distanciation et d'organisation dans les écoles maternelles, élémentaires, collèges et lycées. Voici ce que dit ce document.

C'est un casse-tête qui s'annonce pour les directeurs d'établissements. Pour permettre le retour en classe, même progressif, des élèves des écoles élémentaires à partir du 11 mai, ils devront se plier à une série de recommandations particulièrement contraignantes des autorités sanitaires. 

Ces recommandations prendront la forme de protocoles pour la maternelle et l'élémentaire d'une part, le secondaire d'autre part. La version définitive des deux documents sera publiée ce lundi sur le site du ministère de l'Education nationale. Deux documents d'une cinquantaine de pages où est égrénée une longue série de mesures destinées à limiter les contacts entre les élèves et donc la transmission du virus.   

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Lire aussi

Recommandations préalables pour les parents

Selon ce document, l'Education nationale va adresser aux parents des messages d'information relatifs aux mesures de précaution à prendre préalablement au retour en classe. Ces derniers devront s'engager à ne pas conduire les enfants à l'école en cas de symptômes évoquant le Covid-19 au sein de la famille. Ils seront également invités à prendre la température de leur enfant avant le départ pour l'école, et de le garder au domicile si la température devait excéder 37.8°C. 

La règle sera la même pour les personnels de l'établissement, dont les plus vulnérables seront appelés à rester chez eux par mesure de précaution. 

L'arrivée à l'école pourrait être échelonnée, afin d'éviter que l'ensemble des enfants ne se croisent à l'entrée et à la sortie, et les parents ne pourront pénétrer dans l'enceinte des établissements. L'entrée sera filtrée. 

Isolement en cas de suspicion

En cas de symptômes chez un élève, ce dernier devra être "isolé immédiatement" avec un masque "ou dans une pièce dédiée permettant la surveillance de l'élève", dans l'attente de son retour à domicile ou d'une prise en charge médicale. Les parents seront immédiatement contactés. 

Chaque cas probable devra être signalé au personnel de santé de l'Education nationale. Les locaux et les objets touchés seront désinfectés. Les règles seront les mêmes pour les adultes.

En cas de test positif sur un élève ou un adulte , "des décisions de quatorzaines, de fermeture de classe , de niveau ou d'école pourront être prises ."

Distanciation physique et gestes barrières

Si la difficulté d'éloigner les enfants les uns des autres a été pointée de nombreuses fois, notamment en maternelle, la règle de distanciation minimale d'un mètre devra s'appliquer dans la mesure du possible, aux abords de l'école, dans les couloirs, le préau, les sanitaires, la cour de récréation ou encore la cantine.

L'ensemble des gestes barrières sera appliqué dans l'enceinte scolaire. A commencer par le lavage des mains et, lorsque les points d'eau seront en nombre insuffisant, le gel hydroalcoolique, y compris pour les plus petits sous la supervision d'un adulte. Le lavage des mains devra être effectué à l'arrivée, après les récréations, avant et après chaque repas, lors du passage aux toilettes ou encore le soir avant de rentrer chez soi soit au moins 8 lavages par jour.

Port du masque

L'ensemble des enseignants et des personnels de l'établissement seront équipés en masques "grands publics" de catégorie 1, à raison de deux masques par jour. Pour le personnel, le port du masque sera "obligatoire dans toutes les situations où les règles de distanciation risquent de ne pas être respectées", indique le document. "C'est notamment le cas des personnels intervenant auprès des plus jeunes ou d'élèves à besoins éducatifs particuliers, pendant la circulation au sein de la classe ou de l'établissement, ou encore pendant la récréation. Il est recommandé dans toutes les autres situations"

S'agissant des élèves, le port du masque sera obligatoire uniquement pour les collégiens et les lycéens "dans toutes les situations où le respect des règles de distanciation risque de ne pas être respecté". Il ne sera pas obligatoire pour les élèves d'école élémentaire, mais les enfants pourront s'équiper s'ils le souhaitent, à l'initiative des parents qui fourniront le matériel. Pour les enfants d'école maternelle, le port du masque est en revanche "à proscrire". "L'avis du médecin déterminera les conditions du port du masque pour les élèves présentant des pathologies". Des masques devront être également mis à disposition par les établissements, à destination des enfants présentant des symptômes. 

Récréation : jeux de ballons et de contact interdits

De nombreuses recommandations sont émises pour l'organisation interne des établissements. Les classes devront être systématiquement ventilées - sachant que, dans de nombreux cas, les fenêtres sont condamnées dans les établissements. L'aération d'une classe dure "au moins dix minutes à chaque fois. "

L'objectif affiché est d'éviter "le brassage des élèves". Les établissements devront organiser les activités de manière à ce que les élèves des différentes classes se croisent le moins possible, avec une limitation des déplacements, des récréations organisées "par groupes de classes" et , en cas de difficulté "remplacées par des temps de pause en classe." En récréation, les jeux de ballons ou de contact sont "à proscrire"

Pas de files d'attente pour la cantine... ou repas dans la classe

Les classes seront aménagées de manière à maintenir la distance d'un mètre entre les tables c'est à dire approximativement 4m² par élève, le mobilier et le matériel "non nécessaire" devront être "neutralisés" comme les armoires ou les bibliothèques collectives. Les activités devront proscrire  tout contact physique, ainsi que l'usage de matériel partagé. Il sera également  interdit d'échanger ds objets personnels.

Enfin, s'agissant de la cantine, les autorités devront "limiter au maximum les files d'attente et les croisements de rgoupes d'élèves dans les couloirs. "En cas d'impossibilité de restauration dans les lieux habituels", celle pourra se faire "en classe sous la surveillance d'un adulte et sous forme de plateaux ou paniers repas" avec respect des distances et interdiction d'usage des micro-ondes collectifs. 

Activités sportives : 10 mètres de distanciation pour la course

En cas de pratique sportive, il est demandé de "limiter la pratique aux seules activités physiques de basse intensité. La distanciation doit être "de 5 mètres pour la marche rapide et de 10 mètres pour la course. 

Pour les activités manuelles, il est demandé de privilégier l'utilisation de matériel individuel jetable (pots de peinture...) ou, à défaut, d'assurer une désinfection après. Pour la lecture, en élémentaire, il est demandé de privilégier les lectures par l'enseignant pour limiter les manipulations des livres. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : le nombre de patients en réanimation franchit la barre des 2000

VIDÉO - Allemagne : les restrictions drastiques imposées aux non-vaccinés divisent

VIDÉO - Chèque énergie exceptionnel : voici quand vous allez recevoir les 100 euros d'aide

Congrès LR pour la présidentielle 2022 : Éric Ciotti et Valérie Pécresse exposent leurs différences sur LCI

Covid-19 : l'Allemagne impose des restrictions drastiques aux non-vaccinés

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.